Les impressionnistes américains chez Monet : aussi bien que leurs maîtres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Une oeuvre de Claude Monet, l'un des fondateurs du mouvement de l'impressionnisme.
Une oeuvre de Claude Monet, l'un des fondateurs du mouvement de l'impressionnisme.
©wikipédia

Atlanti-culture

Les impressionnistes américains chez Monet : aussi bien que leurs maîtres

Cette balade à Giverny vaut le détour, non seulement pour découvrir ces œuvres belles et lumineuses mais aussi pour admirer cette campagne remplie de fleurs de toutes les couleurs.

Thème

L'exposition rassemble quatre-vingt tableaux d'artistes américains peints en Europe et aux Etats-Unis entre 1880 et 1900. S'ils s'inspirent des peintres français en séjournant en France, les artistes rentrés aux Etats-Unis, adaptent le style impressionniste à leur pays natal.

Points forts

Cela commence avec Mary Cassatt et John Singer Sargent qui travaillent tous deux aux côtés des impressionnistes français. Seule Américaine à exposer avec le groupe des impressionnistes entre 1879 et 1886, Mary Cassatt peint des scènes de la vie quotidienne aux couleurs vives, comme des enfants sur la plage ou dans les bras de leurs mères. Amie d'Edgar Degas et de Camille Pissarro, elle fera connaître l'impressionnisme français auprès des collectionneurs américains. Quant à Sargent, il travaille aux côtés de Claude Monet dont il fait le portrait peignant à l'orée d'un bois, et exposera, lui aussi, des deux côtés de l'Atlantique.

En 1887, un groupe de jeunes peintres venus des Etats-Unis et du Canada séjourne à Giverny, là où Monet s'est installé avec sa grande famille recomposée: Theodore Robinson, John Breck, Childe Hassam adoptent la touche spontanée et les effets de lumière propres aux impressionnistes. On peut admirer les lumières changeantes de paysages chatoyants, et des esquisses de meules de foin délicatement colorées de Breck, directement inspirées de Monet... Une fois rentrés chez eux, ils peindront New York, les villages de Nouvelle-Angleterre et la côte du Maine avec des couleurs éclatantes, cherchant toujours à saisir la fugacité des éclairages et des couleurs. Les femmes et les jeunes filles rayonnantes de santé peintes par Benson incarnent un nouvel idéal qui est celui de la femme du XXè siècle.

James McNeill Whistler peint avec un style nouveau des paysages éthérés et des nocturnes monochromes et lisses. Twachtman puisera son inspiration chez Whistler pour créer des paysages de neige qui ressemblent à des toiles mystiques.

Points faibles

Je n'en vois pas, si ce n'est que les tableaux impressionnistes ont souvent la même facture et les mêmes sujets, à tel point qu'on pense les avoir déjà vus; ce qui est faux car cette exposition rassemble un grand nombre de tableaux exposés pour la première fois.

En deux mots ...

Cette balade à Giverny vaut le détour, non seulement pour découvrir ces oeuvres belles et lumineuses mais aussi pour admirer cette campagne remplie de fleurs de toutes les couleurs. Une occasion de voir et de revoir la maison et les jardins de Claude Monet dont on ne se lasse pas.

Recommandation

En prioritéEn priorité

Infos & réservation

Musée des Impressionnismes 99, rue Claude Monet Giverny. Tél. : 02 32 51 94 65 http://www.mdig.fr. ATTENTION : DERNIER JOUR, le 29 juin.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !