La myopie chez les jeunes enfants explose (à mesure que le temps passé à l’intérieur augmente) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
La myopie chez les jeunes enfants explose (à mesure que le temps passé à l’intérieur augmente)
©Reuters

Santé

La myopie chez les jeunes enfants explose (à mesure que le temps passé à l’intérieur augmente)

Il existe des facteurs génétiques, qui montrent que les enfants seront plus touchés si leurs parents ont eux-mêmes développé une myopie, mais la propagation de ce trouble visuel chez les enfants tient surtout à l’environnement et à l’hygiène de vie.

Dominique Bremond-Gignac

Dominique Bremond-Gignac

Dominique Bremond-Gignac est co-auteur en 2014 d'un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sur les dangers potentiels des technologies 3D sur la vision.

Voir la bio »

Plusieurs études révèlent que la myopie chez les enfants est en forte augmentation. Quels sont les facteurs qui expliquent ce phénomène ?

Dominique Bremond-Gignac : Il existe des facteurs génétiques, qui montrent que les enfants seront plus touchés si leurs parents ont eux-mêmes développé une myopie, mais la propagation de ce trouble visuel chez les enfants tient surtout à l’environnement et à l’hygiène de vie. Le temps passé sur les écrans, a fortiori sans coupures régulières, est un facteur important, de même que l’exposition insuffisante à la lumière naturelle. Si on ne parvient pas à faire évoluer les mauvaises pratiques, cette augmentation risque d’être exponentielle. A l’inverse, on constate que les enfants qui vivent à la campagne, ou qui ont des activités physiques à l’extérieur, sont moins touchés.

Comment détecter que son enfant développe une myopie, et à quel âge faut-il s’en préoccuper ?

Le plus tôt possible, car à 3 / 4 ans c’est déjà trop tard. La myopie se développe parce que l’œil est trop grand, donc la croissance de l’enfant augmentera forcément sa pathologie. Techniquement, la myopie se détecte dès la naissance, mais le problème majeur est de pouvoir s’en apercevoir chez les très jeunes enfants, car ils n’ont pas encore d’activités qui permettent de le voir. L’enjeu consiste à faire beaucoup de prévention, car même dans les familles de myopes, les parents ignorent que la détection doit se faire aussi tôt.  La détection trop tardive a par ailleurs des conséquences sur les activités de l’enfant, le travail scolaire, etc.

La myopie a-t-elle d’autres conséquences qu’un problème de vue ?

Oui, contrairement à ce qu’on pense, la myopie ne se résume pas à une simple correction de la vue. Il faut impérativement suivre son évolution de façon à la corriger le plus précisément possible. La personne myope, si elle est mal corrigée, devra forcer sa vue et augmentera mécaniquement sa myopie. Par ailleurs cette maladie peut entraîner des pathologies plus graves comme les glaucomes et les décollements de rétine, et engendre des strabismes divergents. Plus tard, les écrans ne font qu’aggraver le problème chez les adultes, avec des cas de migraines douloureuses par exemple.

Quels conseils donner aux parents pour prévenir la myopie ?

C’est une question d’hygiène dans son ensemble. Limiter les écrans en premier lieu et instaurer une vraie coupure toutes 20 minutes, car les enfants ont tendance à se coller à l’écran sans jamais lever le nez. Ensuite, augmenter le temps consacré aux activités extérieures – le sport bien sûr mais pas seulement-, augmenter le temps d’exposition à la lumière naturelle et les protéger avec des lunettes du soleil Enfin, il ne faut pas compter sur des traitements et encore moins sur les opérations, qui ne sont pratiquées que dans des cas exceptionnels. L’opération ne résoudrait que temporairement le problème, puisque la myopie reprendra sa croissance avec celle de l’enfant. Cet acte n’est valable que pour les myopies stabilisées, donc à l’âge adulte.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !