L’amour expliqué par la chimie du cerveau : comment les chiens utilisent la même arme que les bébés pour se rendre irrésistibles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Le chien, "meilleur ami de l'homme"
Le chien, "meilleur ami de l'homme"
©Flickr/oliviacapel

Chienne de vie

L’amour expliqué par la chimie du cerveau : comment les chiens utilisent la même arme que les bébés pour se rendre irrésistibles

Une équipe de chercheurs japonais a mis en avant le rôle d'une hormone du plaisir dans l'amitié homme / chien. Les scientifiques soulignent également l'importance du regard dans ce processus.

Une étude de scientifiques japonais, présentée sur le site Business Insider, montre que passer du temps avec son chien augmente le taux d'oxytocin – une hormone du plaisir – aussi bien chez le maître que chez l'animal. D'un point de vue chimique au moins, l'amour réciproque entre l'homme et le chien est donc avéré.

"Les chercheurs ont recruté 55 propriétaires de chiens accompagnés de leurs animaux de compagnie et ont prélevé un échantillon d’urine des propriétaires avant et après une demi-journée de jeux en laboratoire. Certains propriétaires ont été placés dans une pièce comme groupe témoin avec leur animal et on leur a demandé d’éviter le regard de leurs chiens. Ceux qui ont passé 2 minutes et demie à regarder leur chien dans les yeux pendant la séance de jeu montrent une augmentation de 20% du niveau d’ocytocine. A l'inverse, le groupe qui a évité le regard de l'animal a montré une légère diminution du niveau d’ocytocine", rapporte maxisciences.com.

C'est donc par le regard que la sensation d'apaisement et de plaisir se produit. Ce mode de communication que le chien a assimilé au contact de l'homme est comparé par l'équipe de chercheurs à celui de la mère qui allaite son enfant. Pour autant, "le regard ne peut être isolé du reste du corps. C'est un ensemble : la posture, la situation… Le regard seul n'est pas un vecteur de communication", explique Stéphanie Dubos, comportementaliste spécialisée dans les relations homme / chien. De plus, "le regard peut être déterminant dans des situations d'agressivité. Il ne vaut mieux pas fixer dans les yeux un chien qui vous envoie un avertissement."

Si le taux d'oxytocin augmente après une séance de câlins et d'échanges de regards avec son animal domestique, il ne faut pas surinterpréter ce que le sens commun nomme "un regard de chien battu". " Un chien qui adopte ce type de regard se met en fait dans une posture d'apaisement. C'est un animal qui va essayer à tout prix d'éviter le conflit. Nous l'interprétons comme un élément attendrissant parce que cela nous rappelle l'image de l'enfant qui a fait une bêtise, mais cela ne veut pas dire pour autant que le chien essaie de faire passer un sentiment", souligne Stéphanie Dubos.

Quoi qu'il en soit, les bienfaits des animaux domestiques sur les humains sont prouvés. "Caresser un animal nous procure du bien-être et nous détend […] Ces gestes nous aident à nous débarrasser des mauvaises tensions et constituent une meilleure alternative que de se tourner vers des moyens nuisibles tels que le tabac ou la malbouffe", estime amelioretasante.com. A tel point que les chiens ne sont plus, comme autrefois, des animaux utilitaires dans le milieu rural, ils ont aujourd'hui totalement investi la famille. "La dimension affective dans cette relation ne cesse de se renforcer. Ce qui est nouveau, c’est la notion de responsabilité, d’engagement. On veut connaître son animal, son fonctionnement, à la fois physique et affectif, pour mieux s’en occuper", explique Jean-Luc Vuillemenot, secrétaire général de l’Association française d’information et de recherche sur l’animal de compagnie (Afirac) pour pyschologies.com.

Le privilège du chien sur les autres animaux et sa réputation de "meilleur ami de l'homme" tient du fait qu'il est "plus facile en apparence à décrypter qu'un chat", estime Stéphanie Dubos. "C'est cela qui facilite l'attirance des humains pour cet animal. Le chien est très affectueux, il vient tout de suite vers l'être humain alors que le chat a tendance à être un peu plus réservé. C'est un animal qui est hyper social, comme l'homme. Les deux espèces sont donc attirées l'une par l'autre et s'entendent à merveille", tient-elle à rappeler.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !