Combien donner d'argent de poche à ses enfants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
L'argent de poche permet de responsabiliser un enfant.
L'argent de poche permet de responsabiliser un enfant.
©Reuters

Money, money, money !

Combien donner d'argent de poche à ses enfants

L'argent de poche apprend à un enfant à devenir indépendant et à faire des choix. Mais tous les parents n'ont pas les mêmes moyens, et il ne faut surtout pas culpabiliser quant à la somme distribuée.

Monique de Kermadec

Monique de Kermadec

Monique de Kermadec

Psychologue clinicienne et psychanaliste, spécialiste de la précocité et la réussite chez l'enfant et l'adulte. Elle est l'auteur de Le petit surdoué de six mois à six ans et de Pour que mon enfant réussisse parus chez Albin Michel.

Voir la bio »

Atlantico : Donner de l’argent de poche à son enfant peut être éducatif et permet de le responsabiliser. Combien d’argent de poche faut-il donner à ses enfants ? Et à quelle fréquence ?

Monique de Kermadec : L’argent de poche doit toujours être donné en fonction des moyens de la famille. Dans une même classe, certains enfants ont beaucoup plus de moyens que d’autres et les parents culpabilisent parce qu’ils ne peuvent pas donner à leurs enfants ce que d’autres reçoivent. Il est important de ne pas oublier ce que l’on peut faire et ce que l’on ne peut pas faire et ne pas avoir honte d’expliquer à son enfant qu’on ne peut pas donner plus. Il n’y a pas d’obligation à donner de l’argent de poche.

Dans certaines familles, les parents trouvent plus facile de donner à la semaine plutôt qu’au mois. L’avantage pour le parent est qu’il débourse moins chaque semaine mais par mois, on apprend au jeune à gérer son argent. Si le parent donne de l’argent à son adolescent en début de mois, le jeune peut le mettre sur un compte personnel, l’économiser, le dépenser d’un coup et il apprend à gérer son argent. Il vaut mieux une mise en place régulière, raisonnable et mensuelle.

A partir de quel âge faut-il commencer à donner de l’argent à ses enfants ? Pourquoi ?

Il faut que l’enfant soit assez grand pour que l’argent ait un sens. Lorsque l’on est tout petit et qu’on veut juste s’acheter quelques bonbons en sortant de l’école, on n’est pas obligé d’avoir de l’argent de poche. Par contre, si en fin de primaire on a la responsabilité d’acheter un goûter sur le chemin de la maison, les parents peuvent donner de l’argent aux enfants. Lorsque l’on devient plus grand, qu’on a envie de s’acheter un disque, un magazine ou d’aller au cinéma, l’argent de poche devient plus important.

L’argent de poche se donne en fonction des besoins. Certains parents donnent une somme plus importante pour que les enfants achètent leur déjeuner, leurs vêtements ou leurs sorties. Les familles qui ont plus de moyens peuvent donner davantage mais je pense qu’il est difficile de faire une règle générale car en fonction des écoles, des collèges ou des lycées fréquentés, l’argent de poche va du simple au quintuple.

Faut-il prendre en compte des critères tels que l’âge, le sexe ou encore la région habitée ?

Si on part du principe que l’argent de poche permet d’apprendre à économiser, à dépenser et à partager, le parent le donnera de bon cœur et pourra se montrer plus généreux. Il va déterminer quelles sont les sorties et comment il va utiliser cet argent pour que le jeune apprenne à bien choisir ses dépenses. Mais il y a des parents qui mettent la main à la poche et qui ne savent plus combien ils donnent à la fin du mois. Cela n’apprend pas aux enfants à gérer leur argent. A ce moment, ce n’est plus de l’argent de poche mais des dépenses au quotidien réglées par les parents. L’argent de poche est fait pour apprendre à gérer son argent en fonction de ses envies en ayant à faire des choix. Certains adolescents reçoivent de véritables salaires comme argent de poche.

D’autres parents, même aisés, estiment que l’argent se gagne en faisant un travail supplémentaire comme donner des cours ou garder des enfants.

Faut-il les récompenser ou leur donner de l’argent sous forme de mini-budgets ?

Il est important que l’enfant ne voit pas l’argent comme une manière d’"être acheté". On peut très bien apprendre à l’enfant à gérer ses dépenses chaque mois avec une certaine somme.

Quels sont les avantages à donner de l’argent de poche à ses enfants ?

Certains disent que l’argent de poche apprend l’indépendance, la valeur de l’argent car si on a une somme limitée à dépenser il faut faire des choix. Cela permet aussi de faire des premières erreurs dans l’utilisation et la gestion de son argent sans conséquences graves. Par contre, si c’est pour payer des taches de la maison, l’argent de poche est une arme à double tranchant car l’enfant a le sentiment qu’aider à la maison peut se monnayer. Pour une course exceptionnelle qui nécessite du temps et des efforts, on peut donner de l’argent.

L’important quand on donne de l’argent est de donner régulièrement, que ce soit la même personne qui donne ou verse la somme sur un compte. Cela évite de brouiller les pistes et de donner des avances trop importantes sur les mois à venir si le jeune n’a pas tenu compte des limites de ce qu’il avait. L’argent peut être donné en liquide ou versé sur un compte mais ne doit ni obliger le jeune à quémander ni le parent à se servir dedans.

Enfin, le parent ne doit surtout pas culpabiliser. Ce n’est pas parce que certains enfants ont le salaire minimum en argent de poche que tous les parents doivent penser qu’il faut donner la même somme à leurs enfants. Ces sommes ne sont pas réalistes car le jour où ces enfants vont travailler, l’argent gagné ne sera pas en harmonie avec l’argent reçu. 

Propos recueillis par Karen Holcman

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !