80 avions Rafale vendus par la France aux Emirats arabes unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Emmanuel Macron et le prince héritier d'Abou Dhabi Mohammed bin Zayed al-Nahyan se voient présenter un accord entre la France et les Émirats arabes unis pour l'achat de 80 avions de combat Rafale, Dubaï, 3 décembre 2021.
Emmanuel Macron et le prince héritier d'Abou Dhabi Mohammed bin Zayed al-Nahyan se voient présenter un accord entre la France et les Émirats arabes unis pour l'achat de 80 avions de combat Rafale, Dubaï, 3 décembre 2021.
©Ammar ABD RABBO / AFP / POOL

Jadot a « honte pour la France » ! Et toi Yannick, t’as pas honte ?

80 avions Rafale vendus par la France aux Emirats arabes unis

Il est gonflé le candidat EELV à la présidentielle.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

La France empochera 18 milliards d’euros pour les Rafales et les hélicoptères Caracal qu’elle va livrer aux Emirats arabes unis. En raison des vagabondages sexuels reprochés à Nicolas Hulot, le pape de l’écologie tombé lourdement de son piédestal, Jadot était plongé dans une triste léthargie, limite dépressive. 

Soudainement, le contrat signé avec un émir l’a réveillé. « C’est une honte pour la France que de vendre des armes à un régime autoritaire qui vit de ses énergies fossiles », a-t-il fait savoir. Les énergies fossiles sont pour lui Lucifer, Satan et Belzébuth réunis. 

Il a sans doute échappé à Jadot que les émirs qui gouvernent la France accueillent très favorablement ces énergies diaboliques. Des dizaines de millions d’automobiles roulent grâce à elles. Et cela sans que leurs conducteurs aient été abattus ou emprisonnés. 

Quand Yannick Jadot sera au pouvoir – hypothèse heureusement fort peu probable.  – il n’interrompra pas pour autant nos relations avec les émirs du Golfe même si ces derniers sont réputés peu démocratiques. Il leur vendra des éoliennes, des vélos et des trottinettes. Ainsi, on pourra assister à des courses entre des bédouins à chameau et des bédouins en trottinette. Tout ça sans CO2. 

Le vainqueur, mais seulement s’il gagne avec une trottinette de chez nous, sera fait citoyen d’honneur français par Jadot qui le recevra à l’Elysée. En échange, le bédouin offrira un chameau à notre nouveau président anti-CO2. Et c’est à chameau que Jadot ira ranimer la flamme du Soldat Inconnu.

Ces derniers temps, on nous bassine sans cesse avec le Covid-19. Il y a un virus bien plus redoutable. Celui de la bêtise qui est idéologiquement transmissible. Jadot l’a attrapé en s’approchant de Sandrine Rousseau sans respecter les gestes barrières. 

À Lire Aussi

80 Rafale vendus par la France aux Emirats : un contrat record qui fait débat

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !