Un lasso en kevlar de 2 m projeté électriquement qui s'enroule autour des jambes du suspect pour stopper sans blesser | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Nouveau monde
BolaWrap
BolaWrap
©Capture d'écran BolaWrap

Police

Un lasso en kevlar de 2 m projeté électriquement qui s'enroule autour des jambes du suspect pour stopper sans blesser

L'appareil qui ressemble à un taser projette le câble à plus de 150 m par seconde

Un policier tient un appareil jaune de la taille d'un téléphone portable et dirige son laser vert vers un suspect. Il appuie sur la gâchette et un câble en Kevlar de deux mètres de long s'enroule autour des genoux de l'homme, qui tombe au sol. Le policier n'a plus qu'à lui passer les menottes raconte Vice.

Le dispositif en question s’appelle le BolaWrap. La cartouche éjecte son câble à une vitesse de 156 mètres par seconde. Il est rapide à utiliser, facile à recharger et, surtout, sans aucun danger. Il permet de neutraliser une cible à une distance de 3 à 8 mètres, ce qui est particulièrement utile lorsque la police a affaire à des individus qui peuvent souffrir de crises de santé mentale et ne pas être conscients de leurs actes. 

Ce système doit être dirigé vers la partie inférieure du corps, en dessous du niveau des coudes, ou de la ceinture pour éviter toyt risque d'étouffement. Il coûte 900 dollars l'unité.

En février 2020, le département de police de Los Angeles a été l'un des premiers à tester l'utilisation du BolaWrap dans le cadre d'un programme pilote qui a été prolongé d'un an début mai.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !