Un étrange phénomène lumineux observé dans le ciel en Nouvelle-Zélande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Capture d'écran Twitter - Alasdair Burns
Capture d'écran Twitter - Alasdair Burns
©

Le mystère n'a pas duré

Un étrange phénomène lumineux observé dans le ciel en Nouvelle-Zélande

Le phénomène a été provoqué par la décharge de carburant d'une fusée SpaceX qui plaçait un satellite en orbite ce dimanche

Beaucoup se sont inquiétés, certains craignant même une invasion d’extra-terrestres. Dimanche soir, des habitants de Nouvelle-Zélande ont observé dans le ciel un étrange phénomène cosmique, visible dans une grande partie de de l'île du Sud.

« Des extraterrestres qui ont encore fait des siennes », « trou noir »... Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont réagit, agitant parfois les théories les plus folles.

« Cela ressemblait à une énorme galaxie en spirale, juste suspendue dans le ciel, et dérivant lentement à travers (...). Une sensation assez étrange », a confié Alasdair Burns, un guide d'observation des étoiles sur l'île Stewart, à The Guardian. « Nous avons rapidement frappé à la porte de tous nos voisins pour les faire sortir aussi. Et donc nous étions environ cinq à regarder en l'air et, eh bien, à paniquer un peu », ajoute-il. 

Pourtant, le responsable n’est autre que la fusée Falcon 9 de SpaceX, lancée le même jour depuis Cap Canaveral en Floride. Son objectif : placer en orbite le satellite Globalstar. Le professeur Richard Easther, physicien à l'université d'Auckland a expliqué que « des nuages de cette nature se produisent parfois lorsqu'une fusée transporte un satellite en orbite ».

Lorsque la fusée a éjecté le satellite, elle s'est mise à tournoyer et a déchargé du propergol, un carburant composé d'eau et de dioxyde de carbone. « Cela forme brièvement un nuage dans l'espace qui est éclairé par le soleil » poursuit Richard Easther.

BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !