Royaume-Uni : la police pensait faire une descente dans une plantation de cannabis, elle découvre une ferme à Bitcoin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Une ferme de minage de Bitcoin, au Québec.
Une ferme de minage de Bitcoin, au Québec.
©Lars Hagberg / AFP

La criminalité d'un monde qui change

Royaume-Uni : la police pensait faire une descente dans une plantation de cannabis, elle découvre une ferme à Bitcoin

L'installation était branchée illégalement sur le réseau d'électricité de la ville.

Les opérations illégales évoluent constamment. La police de West Midlands, au Royaume-Uni, vient d'en faire l'expérience, après une opération dans la banlieue de Birmingham.

"De nombreuses personnes visitaient le hangar à différentes heures de la journée, beaucoup de fils et de ventilation étaient visibles à l’extérieur, et un drone de police a identifié une source de chaleur considérable", a expliqué la police. Elle en a donc tiré la conclusion qu'il s'agissait d'une plantation de cannabis. Mais en pénétrant dans le bâtiment, surprise : point de drogue, mais une centaine de machines disposées sur des étagères, reliées à un système de ventilation, en plein minage de Bitcoin.

"En résumé, cette activité consiste à mettre des ressources de calculs informatiques au service d’une blockchain (celle du bitcoin, ou d’une autre crypto-monnaie). (...) Autrement dit, plus vous allouerez de ressources informatiques — et donc d’ordinateurs — à cette tâche, plus vous gagnerez de bitcoins", explique Numerama.

Mais cette activité est particulièrement énergivore, sa consommation pouvant être équivalente à celle d'usines. C'est pourquoi les responsables de cette ferme de minage avait décidé de se brancher en toute illégalité sur le réseau d’électricité destiné à l’usage domestique. La police a donc saisi tout le matériel découvert. En revanche, personne n'a été arrêté : le bâtiment était vide au moment de l'opération.

À Lire Aussi

Y a-t-il une bulle boursière mondiale ?
Numerama

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !