Patrick Sébastien révèle avoir été opéré d’un cancer du rein au début de l’année 2022 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
L'animateur Patrick Sébastien et sa statue au Musée Grévin.
L'animateur Patrick Sébastien et sa statue au Musée Grévin.
©KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Rémission

Patrick Sébastien révèle avoir été opéré d’un cancer du rein au début de l’année 2022

L'ancien animateur de France 2 vient de dévoiler qu’il s'est battu contre un cancer en janvier dernier. Il a aussi souhaité rassurer ses fans sur son état de santé en cette rentrée.

L'ancien animateur du Plus grand cabaret du monde et des Années bonheur a dévoilé ce jeudi avoir été opéré d'un cancer du rein. Un épisode qu'il raconte dans un livre, "Vivre et renaître chaque jour". Patrick Sébastien s’est aussi confié auprès de TV Mag :

"C'est arrivé en janvier dernier. J'ai fait une échographie de contrôle pour voir si tout allait bien. Mon toubib Georges a vu une petite tache blanche donc il m'a fait faire un IRM, et une biopsie. Il a finalement découvert le cancer. Même s'il faisait 3 centimètres, il n'était pas invasif et ne nécessitait pas de chimio. J'ai donc subi une opération avec huit heures d'anesthésie."

Patrick Sébastien a tenu à rassurer ses fans sur son état de santé : 

"Je vais très bien, je suis apaisé. La rééducation et la convalescence ont été compliquées. Mais deux mois après, j'étais sur scène. Ça fait partie des choses de la vie. Le mot cancer ne m'effraie pas".

L’animateur a aussi expliqué sa décision de ne pas informer son public pendant qu'il se battait contre la maladie : 

"C'est intéressant à médiatiser quand il est guéri. L'apitoiement sur soi-même est la pire des choses pour parvenir à renaître."

Patrick Sébastien sera en tournée à travers la France à partir du mois de novembre prochain.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !