Paris 2024 : découvrez les Phryges, les mascottes des Jeux olympiques et paralympiques en forme de bonnet phrygien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Les mascottes des Jeux de Paris 2024 ont été enfin dévoilées.
Les mascottes des Jeux de Paris 2024 ont été enfin dévoilées.
©FRANCK FIFE / AFP

JO

Paris 2024 : découvrez les Phryges, les mascottes des Jeux olympiques et paralympiques en forme de bonnet phrygien

Les mascottes des Jeux de Paris 2024 ont été dévoilées ce lundi 14 novembre. Elles reprennent un symbole fort de la République, le bonnet phrygien.

A 620 jours du début des Jeux Olympiques, les mascottes de Paris 2024 ont été dévoilées, ce lundi 14 novembre, au siège du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojop). Elles s’appellent les Phryges, en référence au bonnet phrygien, un des symboles de la France.

Un duo de bonnets phrygiens rouges, baskets au pied, prothèse à la jambe droite pour la phryge paralympique, drapeaux tricolores au coin d'un de leurs yeux bleus, représentera donc les Jeux de Paris 2024. Ces deux phryges seront déclinées dans tous les sports olympiques et paralympiques, et représenteront également les supporters.

Avec le bonnet phrygien, les organisateurs ont opté pour une référence connue de tous, symbole de liberté et, figure allégorique de la République française.

Les Jeux olympiques se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024, et l’autre en référence aux Jeux Paralympiques, qui auront lieu du 28 août au 8 septembre 2024.

Ces deux mascottes se veulent « sportives, fêtardes et françaises », comme l’annonce le compte officiel de Paris 2024.

Il y a quelques mois, Tony Estanguet, président du comité d’organisation, annonçait vouloir « une mascotte un peu différente de ce qui s’est fait dans le passé ».

« On a eu envie de se démarquer et de ne pas choisir un animal mais un idéal », a souligné Estanguet.

Les organisateurs ont décidé de créer un duo complémentaire de mascottes, non genré. Le comité a voulu casser « les codes » et éliminer aussi les idées simples comme les gargouilles de Notre-Dame, la baguette et le croissant ou encore le célèbre coq français.

Ces peluches de couleur rouge arriveront cette semaine dans la boutique officielle des produits dérivés qui ouvre ses portes le même jour dans le quartier des Halles à Paris. Elles seront fabriquées en Chine pour la quasi-totalité, « comme la très grande majorité des peluches vendues en France », ont souligné les organisateurs des JO de Paris. Outre la boutique en ligne officielle et celle des Halles, les mascottes seront vendues chez Carrefour qui est un des sponsors des JO, mais aussi dans les magasins de jouets spécialisés.

Les peluches sont fabriquées par deux entreprises françaises implantées en Chine, puisque « toute la filière du jouet en France a été délocalisée en Asie », justifie Julie Matikhine, directrice de la marque Paris 2024. Mais « 18 % des peluches produites par l'entreprise Doudou et Compagnie le sera en Bretagne », dans l'espoir de « relocaliser une partie de la filière », selon ses précisions.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !