Marseille : plusieurs dizaines de nageurs ont été attaqués par des méduses et secourus par les marins-pompiers lors du défi de Monte-Cristo | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Plusieurs dizaines de nageurs ont été attaqués par des méduses et secourus par les marins-pompiers lors du défi de Monte-Cristo à Marseille.
Plusieurs dizaines de nageurs ont été attaqués par des méduses et secourus par les marins-pompiers lors du défi de Monte-Cristo à Marseille.
©ERIC ESTRADE / AFP

Absence de prédateurs

Marseille : plusieurs dizaines de nageurs ont été attaqués par des méduses et secourus par les marins-pompiers lors du défi de Monte-Cristo

De 50 à 80 nageurs ont dû être récupérés en mer par la vedette de la SNSM, afin d'être ramenés sur le rivage. Depuis plusieurs semaines, les méduses prolifèrent sur la Côte d'Azur.

Alors que se déroulaient les dernières épreuves du défi de Monte-Cristo à Marseille, des nageurs ont été contraints d'abandonner en raison d'un très important banc de méduses. A 8h30, alors qu'ils s'apprêtaient à nager 5 kilomètres, 46 d'entre eux ont été victimes d'une attaque de méduses.

Les nageurs amateurs et professionnels ont vite stoppé la course après la découverte d'un important banc de méduses.

Une cinquantaine de nageurs ont dû être récupérés en mer par la vedette de la SNSM, afin d'être ramenés sur le rivage.

Deux nageurs, particulièrement touchés, ont quant à eux dû être pris en charge par les secours.

Le top départ de la course a été reporté à la fin de matinée.

Depuis plusieurs semaines, les méduses prolifèrent sur la Côte d'Azur. Notamment en raison des vents, mais aussi car leurs prédateurs (les tortues et les dauphins) se font de plus en plus rares.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !