Les premières images filmées de Marcel Proust retrouvées dans un film d'archive ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Les premières images filmées de Marcel Proust retrouvées dans un film d'archive ?
©

Repéré !

Les premières images filmées de Marcel Proust retrouvées dans un film d'archive ?

Dans un film daté de 1904, on aperçoit un invité descendre rapidement les escaliers de l’église de la Madeleine, à Paris. Et ce ne serait pas un inconnu...

La scène est furtive, à la 37e seconde sur la vidéo. Tournées vingt-deux ans après l’invention du cinématographe, les images du mariage d’Armand de Guiche et d’Elaine Greffulhe montrent l’aristocratie du faubourg Saint-Germain. Dans ce film daté de 1904, on aperçoit un invité descendre rapidement les escaliers de l’église de la Madeleine, à Paris.  

Selon Jean-Pierre Sirois-Trahan, professeur à l’université de Laval, à Québec, cet homme ne serait pas n'importe qui. Il s'agirait tout simplement de Marcel Proust, l’auteur d’A la recherche du temps perdu. "Jusqu’à maintenant, on ne connaissait aucun film avec Marcel Proust, seulement des photographies", rappelle Jean-Pierre Sirois-Trahan à propos de l'écrivain français. Pour lui, c'est un quasi certitude. Ce visage appartiendrait bien à l'auteur d'A la recherche du temps perdu.

Plusieurs éléments appuieraient cette hypothèse. Marcel Proust était présent au mariage, et était l'un des seuls invités à ne pas être venu accompagné, ce qui est le cas de l'homme sur les images. Par ailleurs, sa tenue serait également semblable au style de l'écrivain. "La forme du visage, cette manière approximative de s'habiller: tout cela lui correspond et l'identification me paraît tout à fait probante" juge le professeur.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !