Les nouveaux véhicules auront une boite noire enregistreuse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Nouveau monde
Voiture
Voiture
©Flickr

Sécurité

Les nouveaux véhicules auront une boite noire enregistreuse

Un accessoire très utilise en cas d'accident

L’intitulé retenu par les instances européennes est aussi neutre que possible, mais cet équipement, qui fera son apparition à compter du 6 juillet à bord des nouveaux modèles, est d’ores et déjà désigné sous l’appellation de « boîte noire » souligne Le Monde.

Obligatoire à compter du 6 juillet, cet « enregistreur de données automobiles » ne sera généralisé que dans deux ans. En cas d’accident, il aura pour fonction de sauvegarder certaines données captées trente secondes avant le choc et dix secondes après. Seront mesurés la vitesse, l’ampleur des phases d’accélération et de freinage, la force de la collision, le port ou non de la ceinture de sécurité par les occupants, mais aussi le régime moteur, l’angle d’inclinaison du véhicule ou l’utilisation des clignotants explique Le Monde.

Le texte, adopté en 2019 par le Parlement européen, précise que ces informations ne seront accessibles qu’aux autorités judiciaires dans le cadre d’une enquête et aux organismes de recherche chargés de dresser des statistiques d’accidentologie.

Il faudra attendre début juillet 2024 pour que l’intégralité des voitures neuves soit concernées par cette obligation, dont il n’est pas envisagé qu’elle puisse être élargie aux véhicules d’occasion précise Le Monde.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !