La Nasa filme la plus forte éruption solaire de 2014 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
La Nasa filme la plus forte éruption solaire de 2014
©Capture d'écran

C'est chaud

La Nasa filme la plus forte éruption solaire de 2014

L’agence spatiale américaine a filmé la plus intense éruption solaire de l’année 2014 le 25 février dernier. Les images sont impressionnantes.

C’est la plus forte éruption solaire depuis le début de l’année 2014, et l’une des plus intenses produite par notre étoile depuis plusieurs années. Mardi 25 février, le soleil a libéré une énorme quantité d’énergie, appelée "éruption solaire", qui a été enregistrée par un des satellites de la Nasa, l’agence spatiale américaine. Cette dernière vient de rendre publiques les images... et elles sont impressionnantes.

L’éruption solaire est née au sein d’une tache solaire numérotée AR1990, explique le blog Autour du ciel hébergé chez lemonde.fr. L’énergie libérée a été propulsée à une vitesse d’environ 2 000 km/s, précise le Daily Mail.

Cette éruption est la troisième plus importante depuis 2008 et la plus intense depuis le début de l'année.

Qu’est-ce qu’une éruption solaire ? Il s’agit d’un dégagement d’énergie piégée dans les champs magnétiques associés aux tâches solaires de notre étoile, comme l’explique Autour du ciel. A la suite de l’éruption du 25 février, une tornade de particules solaires s'est formée dans l'heure qui a suivi.

L’éruption n’a toutefois pas eu lieu en direction de la Terre, naturellement protégée par son champ magnétique. Toutefois, les satellites orbitant autour de la planète peuvent être perturbés par ces éruptions.

Si la Terre est protégée des éruptions par son champ magnétique, elle y est sensible à ses pôles. Il se forme alors des aurores polaires, également appelées aurores boréales dans l’hémisphère Nord et aurores australes dans l’hémisphère Sud.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !