Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
©Valery HACHE / AFP

Back-clash

L'acteur de la série "Validé", Brahim Bouhlel, placé en garde à vue à Marrakech

Le second couteau de la série réalisée par Franck Gastambide a été placé en garde à vue après avoir posté sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle il insulte les Marocains et les femmes et les enfants.

Il faut faire attention à ce que l'on dit sur les réseaux sociaux, même si l'on est soi même humoriste. Lors d'une séquence filmée avec son portable et diffusée sur les réseaux sociaux Brahim Bouhlel l'a appris à ses dépens. 

Dans quelques vidéos courtes , l'acteur lance à propos du royaume chérifien que  «la dernière personne qui m’a mal parlé au Maroc, j’ai sorti une liasse et je l’ai baffé en dirhams» ou que «Ce que j’aime bien, ici, c’est toutes les p*** que je paie 100 dirhams". Puis il insulte des enfants qu'il croise dans la rue sans flouter leurs visages. Il s'agissait selon lui d'une capsule parodique, on peut d'ailleurs voir sur la vidéo une référence à l'émission Enquête exclusive de Bernard de la Villardière. 

Néanmoins, la référence n'a pas été comprise par tous et le Club des avocats du Maroc «condamne vigoureusement les propos haineux, abjects et racistes proférés à l’encontre des enfants du Maroc par des pseudos-humoristes/influenceurs» et a porté plainte devant le procureur du Roi «pour diffamation, injures publiques et discrimination». 

Suite à cela l'acteur a présenté ses «plus sincères excuses au peuple marocain», expliquant que son objectif était de combattre les clichés, et que «c’était complètement parodique» et que le but était « complètement parodique». 

 

 

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !