En Espagne, un évêque quitte l'église pour un amour avec une écrivaine de romans érotico-sataniques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
En Espagne, un évêque quitte l'église pour un amour avec une écrivaine de romans érotico-sataniques
©Pau BARRENA / AFP

Tombé du ciel

En Espagne, un évêque quitte l'église pour un amour avec une écrivaine de romans érotico-sataniques

Xavier Novell connu pour ses positions ultra-conservatrices a décide de tout quitter pour Silvia Caballol, célèbre elle pour ses livres olé olé et teintés de satanisme.

Les espagnols n'ont d'yeux que pour cette histoire saugrenue. L'évêque de Solsona, une petite ville de 9000 esprits en Catalogne, a décidé de tout plaquer pour rejoindre celle qu'il aime, une écrivaine de roman érotico-sataniques. Durant ses prêches, l'homme appellait à l'abstinence et pratiquait l'exorcisme, mais dans sa vie privée il n'avait l'air de ne pas suivre ses propres préceptes.

L'histoire a commencé à la fin août, lorsque Xavier Novell a décidé de quitter son office pour des « raisons strictement personnelles ». Tout le monde s'est alors demandé les raisons d'une telle démission de celui qui a été l'évêque le plus jeune d'Espagne à 41 ans en 2010. Tout le monde pensait alors qu'il s'agissait de pressions suite à ses positions ultraconservatrices sur l'avortement, le soutien des thérapies de réorientation sexuelle en direction des homosexuelles ou de défense envers la cause indépendiste catale. 

Mais le 6 septembre, patatras ! IL annonce qu'"il est tombé amoureux et qu'il veut faire les choses correctement". Lorsque les Espagnols apprennent que le fruit de son amour est une écrivaine de romans érotiques, le pays est abasourdi. Les fidèles de Solsona se disent "déçus" et souligne le caractère "lamentable" de son comportement. Et la Sœur Lucia Caram, personnalité médiatique religieuse en Espagne, considère ce choix uniquement dû à une faiblesse psychologique » et un « déséquilibre mental ». 

À Lire Aussi

Les évêques de France embarrassés par les nouvelles générations de catholiques
Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !