Augmentation des vols à la fausse qualité en Île-de-France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Justice
Justice
©Flickr/Su morais

Escroqueries

Augmentation des vols à la fausse qualité en Île-de-France

Les personnes âgées particulièrement visées

Un homme sonne chez une personne âgée pour la mairie de Paris, il est chargé de vérifier qu’elle n’a besoin de rien, masque ou gel hydroalcoolique, il demande un verre d’eau. Et lorsque la personne s’absente, le faux agent de la mairie fouille ses affaires, fait main basse sur la carte bancaire etc... raconte Le Parisien.

L'affaire est l’une des 464 du même genre survenues sur les 11 premiers mois de l’année et recensées dans la capitale. Un chiffre qui a beaucoup augmenté, car en 2017 et en 2020, il y avait en moyenne 213 vols à la fausse qualité commis à Paris.

Il faut savoir qu'à Paris, les éboueurs n’ont pas le droit de se livrer au porte-à-porte. Ils sont agents municipaux et, à ce titre, ils ne peuvent pas vendre de calendriers ou demander des étrennes. Cette interdiction est fixée par un avis du préfet datant du 2 décembre 1955 disant qu’« il est interdit aux agents des services municipaux sous peine de sanctions disciplinaires d’effectuer de telles collectes » précise Le Parisien.

Quant aux pompiers de Paris, on ne les voit plus vendre dans la rue à cause de la crise du Covid. Leur calendrier est uniquement vendu en ligne ou dans les casernes. Ceux qui sonnent aux portes, éboueurs ou pompiers, sont certainement des imposteurs.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !