Uber Files : "J'en suis fier" assume Emmanuel Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Il « assume à fond »

Uber Files : "J'en suis fier" assume Emmanuel Macron

En marge d'une déplacement à Grenoble, Emmanuel Macron a réagit pour la première fois aux Uber Files, assumant son choix et estimant que le géant avait "créé des emplois en France"

« Moi je suis extrêmement fier (…), il est très difficile de créer des emplois sans entreprises ni entrepreneurs », a renchéri le chef de l’État. « Je le referai demain et après-demain », a-t-il insisté après une visite du site de l’entreprise STMicroelectronics près de Grenoble.

« J’ai fait venir des entreprises, j’ai aidé des entrepreneurs français, j’ai surtout aidé des jeunes, à qui on n’offrait pas d’emplois, qui venaient de quartiers difficiles, qui n’avaient pas d’opportunités de job à en trouver pour la première fois de leur vie, et pour des milliers d’entre eux », assure Emmanuel Macron. 

« Ensuite (…), nous avons régulé ces emplois, en fermant, en verrouillant au niveau français et européen. (…) Quand je suis devenu président, on a régulé le secteur sans aucune complaisance. On est le premier pays qui a régulé les plates-formes et ensuite on l’a poussé au niveau européen », a-t-il poursuivi devant quelques journalistes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !