Un astéroïde géocroiseur passerait à 17.000 km de la Terre le 5 mars ; un avion reliant Paris à New York en 15 mn, est-ce vraiment possible ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
L'Antipode, qui rallierait l'Europe à la côte est des États-Unis en un quart d'heure, met en scène une avancée aérodynamique originale.
L'Antipode, qui rallierait l'Europe à la côte est des États-Unis en un quart d'heure, met en scène une avancée aérodynamique originale.
©Abhishek Roy

Atlantico Sciences

Un astéroïde géocroiseur passerait à 17.000 km de la Terre le 5 mars ; un avion reliant Paris à New York en 15 mn, est-ce vraiment possible ?

Et aussi : téléphonie mobile : la 5G à 56 Gbit/s testée avec succès ; les moteurs de nos voitures fonctionneront-ils grâce... à l'air ? ; cet algorithme lit presque en temps réel dans vos pensées.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Un astéroïde géocroiseur passerait à 17.000 km de la Terre le 5 mars

Chaque jour, des astéroïdes connus ou à découvrir croisent la route de la Terre autour du Soleil. La plupart de ces géocroiseurs passent à des distances plusieurs fois égales à celle qui nous sépare de la Lune. Le 5 mars prochain, cependant, 2013 TX68, pourrait ne passer qu’à 17.000 km de notre biosphère.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Un avion reliant Paris à New York en 15 mn, est-ce vraiment possible ?

Le concept d'un designer canadien, Charles Bombardier, consistant à faire voler un petit avion à Mach 24 (24 fois la vitesse du son), soit 12 fois plus vite que le Concorde, est irréalisable pour longtemps. Cependant, son Antipode, qui rallierait l'Europe à la côte est des États-Unis en un quart d'heure, met en scène une avancée aérodynamique originale. Elle consiste à protéger les bords d'attaque par un coussin d'air pour éviter qu'ils fondent. L'occasion de se pencher sur cette innovation et quelques clés du vol hypersonique.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Téléphonie mobile : la 5G à 56 Gbit/s testée avec succès

Améliorer les performances de leur réseau sans augmenter le nombre d’antennes relais. Voilà ce que tous les opérateurs de téléphonie cherchent à faire. L’une des pistes les plus prometteuses se trouve du côté des ondes millimétriques, à très hautes fréquences. Fujitsu et l’université de technologie de Tokyo viennent de réaliser ainsi une transmission à 56 Gbit/s, espérant une commercialisation à l’horizon 2020.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Les moteurs de nos voitures fonctionneront-ils grâce... à l'air ?

Transformer du dioxyde de carbone (CO2) en méthanol, donc en carburant, cela serait possible avec un simple catalyseur – le Ru-Macho-BH –, expliquent des chercheurs américains, dont un prix Nobel. Aboutissement hypothétique dont on peut rêver : une voiture électrique alimentée par une pile à combustible qui pompe le CO2 de l’atmosphère et produit de l’eau. Ou, plus raisonnablement, des usines de production de carburant qui réduiraient les quantités de gaz à effet de serre.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Cet algorithme lit presque en temps réel dans vos pensées

Grâce à des électrodes placées sur les lobes temporaux du cerveau et à un logiciel, des chercheurs sont parvenus à décoder les signaux quasiment à la vitesse de la perception et à savoir quel type d’image une personne venait de regarder. Une avancée qui pourrait faire progresser la connaissance du fonctionnement du cerveau, avec, à la clé, une meilleure compréhension de certaines maladies et peut-être bien plus encore…

Lire la suite sur Futura-Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !