La biodiversité mise à mal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La biodiversité mise à mal
©Reuters

Zegreenweb

La biodiversité mise à mal

Le nombre d'espèces menacées est en augmentation constante du fait de l'activité humaine. Si certaines sont emblématiques, d'autres sont moins connues. Et c'est parfois très surprenant.

 Zegreenweb

Zegreenweb

Le site www.zegreenweb.com

propose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts, covoiturage, éco-consommation, etc.)

 

Voir la bio »

Les koalas menacés en Australie

La politique de compensation environnementale mise en œuvre en Australie pourrait bien venir à bout de la population de koalas, en raison de la disparition progressive de leur habitat naturel.

Marsupial arboricole herbivore d’Australie, le koala est le seul représentant encore vivant de la famille des phascolarctidés. Mais cette petite boule de poils aux oreilles et au nez si distinctifs est avant tout un symbole, adoré de tous. Pourtant il pourrait bientôt disparaître, si rien n’est fait pour enrayer la baisse tragique du nombre de ses représentants. Les koalas ont en effet fait face ces dernières décennies à une réduction massive de leur habitat naturel en raison de l’expansion urbaine et industrielle.

Selon l’Australian Koala Foundation, le système qui permet d’approuver un projet qui comprend la destruction d’un habitat naturel à condition qu’un habitat équivalent soit sécurisé ailleurs est une hérésie. En effet, si l’on se place du point de vue de l’animal, en quoi cela va-t-il régler sa situation si la destruction de l’arbre dans lequel il a l’habitude de vivre est compensée par un autre arbre, 100 km plus loin? Au-delà des effets néfastes de cette politique, les koalas sont très fortement affectés par le réchauffement climatique. Ne les laissons pas disparaître, ce serait vraiment dommage qu’ils n’existent plus qu’en peluches pour nos enfants.

A lire sur Zegreenweb

Deux léopards des neiges sont nés dans le zoo de New York

Ils sont nés au début de l’été mais ont d’abord été préservés des médias et des visiteurs. Pesant encore moins de quinze kilos, le frère et la sœur léopard sont les premiers à naître dans le zoo de New York. Et c’est une excellente nouvelle, compte tenu des menaces qui planent sur leurs congénères.

Les parents, Zoe, sept ans et Askai, six ans, récemment transféré du zoo du Bronx vers celui de Central Park, sont parents pour la première fois. Les deux bébés, qui pèseront à l’âge adulte pas moins de cinquante kilos, se portent bien. Les visiteurs du zoo de Central Park vont pouvoir les admirer, de loin, car s’ils sont très mignons, leurs crocs de bébés pourraient déjà faire une belle entaille sur la main ou le bras de celui qui s’approcherait d’un peu trop près.

Le léopard des neiges figure parmi les espèces de gros félins les plus menacées, avec une population estimée restante entre 3.500 et 6.500 individus dans le monde. On les trouve essentiellement en Asie Centrale ainsi qu’en Mongolie, en Russie et en Inde. Espérons que l’initiative et la réussite du zoo de Central Park fasse des petits !

A lire sur Zegreenweb

Des chiens parmi les espèces menacées d’extinction

Les chiens font partie, avec les chats, de nos compagnons les plus fidèles. La SPA regorge de chiens qui aimeraient trouver un maître souhaitait les adopter tandis que dans les rues de certaines villes françaises il faut encore slalomer sur les trottoirs pour ne pas mettre son pied dans une crotte de chien. Mais nous parlons bien des chiens domestiques. Certaines espèces de canidés sauvages sont pour leur part en voie de disparition.

Nous vous parlons souvent sur zegreenweb d’espèces en voie de disparition, comme par exemple les éléphants ou rhinocéros en Afrique, victimes du braconnage. Cela peut paraître étonnant au premier abord, mais certaines espèces de canidés, peu connues, sont également menacées d’extinction, ce qui devrait faire réagir tous les amoureux du meilleur ami de l’homme.

Le loup d’Ethiopie, par exemple, est l’espèce de canidé la plus menacée. Seuls 500 représentants de cette espèce peuplent encore notre planète. Le loup rouge, peu connu en raison de la prédominance du loup gris, avait quasiment disparu au milieu du siècle dernier. Grâce à des programmes de repeuplement, ils sont aujourd’hui plus de 120 à vivre à l’état sauvage et 200 en captivité. Ils sont encore menacés par les chasseurs qui ont tendance à les confondre avec les coyotes.

On pourrait également citer le loup gris du Mexique ou le dhole, chien sauvage asiatique. Le labrador n’est pas encore sur la liste, mais cela n’est en aucun cas une raison valable pour ne pas se mobiliser en faveur de ces espèces de canidés, qui pour certaines auraient pu, dans un autre contexte, devenir nos meilleurs amis.

A lire sur Zegreenweb

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !