Marine Le Pen ne convainc pas les femmes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Marine Le Pen 
ne convainc pas les femmes
©

« Politico Scanner »

Marine Le Pen ne convainc pas les femmes

Les hommes et les femmes votent-ils de la même façon ? Une étude de l'Ifop montre que pour certains candidats de vraies différences existent : la candidate FN semble ainsi séduire davantage l'électorat masculin que féminin.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.

Voir la bio »

Les comportements électoraux des hommes et des femmes pour le premier tour de l’élection présidentielle sont très proches sauf pour François Hollande qui bénéficie d’une prime significative dans l’électorat féminin et Marine Le Pen qui demeure moins soutenue dans cet électorat même si l’écart hommes/femmes s’est fortement réduit par rapport à l’époque où son père était candidat.

Intentions de vote comparées des hommes et des femmes
pour le premier tour de l’élection présidentielle

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Ces différences hommes/femmes ne sont pas pour autant de nature à modifier la hiérarchie des candidats dans les deux parties de l’électorat même si l’écart Hollande/Sarkozy est beaucoup plus marqué dans l’électorat féminin (+7 points) que dans l’électorat masculin (+1 point seulement). C’est donc parmi les femmes que François Hollande creuse l’essentiel de son écart avec Nicolas Sarkozy.

Dans le détail, c’est auprès des femmes de 50 à 64 ans (soit la tranche d’âge des deux candidats) que François Hollande bénéficie de la plus forte avance par rapport à Nicolas Sarkozy : +11 points d’avance contre + 2 points seulement parmi les hommes de cette génération.

Intentions de vote comparées des hommes et des femmes
pour le premier tour de l’élection présidentielle – ventilations par tranche d’âge

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Cette tranche d’âge des 50-64 ans apparaît dans l’électorat féminin comme la plus favorable à François Hollande (avec 34% d’intentions de vote au premier tour) et à l’inverse comme celle où l’écart hommes/femmes est le plus marqué pour Marine Le Pen. Cette dernière enregistre en effet un moindre écho auprès des femmes que parmi les hommes dans quasiment toutes les tranches d’âge, mais c’est parmi les 50-64 ans qu’il est le plus marqué (-7 points contre -4 points en moyenne).

Intentions de vote comparées des hommes et des femmes
pour le premier tour de l’élection présidentielle – ventilations par tranche d’âge

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le différentiel hommes/femmes ne joue plus en revanche parmi les plus âgés, qui sont de manière très homogène réfractaires au vote frontiste (et encore largement acquis à Nicolas Sarkozy). Parmi les femmes, Marine Le Pen obtient son meilleur score auprès des 35-49 ans (22%), génération à laquelle elle appartient et qui concentre la plus forte proportion d’actifs. Mais cet attrait est encore plus marqué parmi les hommes situés dans cette tranche d’âge qui lui accorderaient 28% et la placeraient ainsi en tête dans cette catégorie.

Au sein du monde du travail, le « retard » de Marine Le Pen auprès des femmes est plus spécifiquement marqué parmi les agriculteurs/commerçants/artisans (8 points de moins que chez les hommes) et surtout parmi les professions intermédiaires (13 points d’écart), le score des femmes étant deux fois inférieur à celui des hommes dans cette catégorie qui regroupe des professions comme les infirmières, les instituteurs ou bien encore les assistantes sociales par exemple.

En revanche, son audience est très forte dans les milieux populaires chez les hommes comme parmi les femmes : avec un score identique de 22% parmi les employés et employées et de 41% auprès des ouvriers et 35% parmi les ouvrières. Elle devance ainsi très largement François Hollande chez les ouvriers mais elle est également première (35% contre 30% à François Hollande) parmi les ouvrières. Pour ce qui est du candidat socialiste, sa « prime » dans l’électorat féminin se retrouve dans tous les milieux professionnels.

Intentions de vote comparées des hommes et des femmes
pour le premier tour de l’élection présidentielle – ventilations par catégorie socio-professionnelle

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Au second tour, François Hollande bénéficie de nouveau d’intentions plus élevées chez les femmes (57%) que chez les hommes (55%), l’écart avec Nicolas Sarkozy y atteignant 14 points contre « seulement » 10 points parmi les hommes.

Intentions de vote comparées des hommes et des femmes
pour le second tour de l’élection présidentielle – ventilations par catégorie socio-professionnelle

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Dans le détail, et comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, c’est parmi les agricultrices/artisans-commerçantes (différentiel hommes/femmes de 8 points), les employées (8 points également) et les professions libérales et les cadres supérieures (7 points)  que le sur-vote féminin est le plus prononcé pour François Hollande. Au total, si Nicolas Sarkozy le devance parmi l’électorat masculin dans deux catégories - les agriculteurs/commerçants/artisans et les retraités - il ne demeure en tête que dans la première catégorie auprès des femmes, les retraitées plaçant François Hollande devant d’une très courte tête : 51%  contre 49%.

Intentions de vote comparées des hommes et des femmes
pour le second tour de l’élection présidentielle – ventilations par tranche d’âge

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

En termes de tranches d’âge, on constate une homogénéité parfaite des scores des hommes et des femmes dans toutes les générations exceptée sur la tranche des 50-64 ans (qui se distinguait déjà au premier tour par un sur-vote en faveur de François Hollande) où les femmes voteraient un peu plus pour le candidat socialiste, l’écart avec le Président sortant atteignant 20 points contre 12 points « seulement » parmi les hommes du même âge.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !