Une trentaine de virus inconnus découverts dans des glaciers de l'Himalaya | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Des virus ont été découverts piégés dans un glacier de l'Himalaya.
Des virus ont été découverts piégés dans un glacier de l'Himalaya.
©PRAKASH MATHEMA / AFP

Boîte de Pandore

Une trentaine de virus inconnus découverts dans des glaciers de l'Himalaya

Les virus ont été découverts dans de la glace vieille de 14.500 ans.

Des dizaines de virus jusqu'ici inconnus ont été découverts gelés dans deux glaciers de l'Himalaya par des chercheurs de l'Université d'Etat de l'Ohio, révèle une étude publiée le 20 juillet.

Selon les chercheurs, la glace où les virus étaient emprisonnés remonte à 14 500 ans. Elle a été trouvée à plus de 6 700 mètres d'altitude, sur la calotte glaciaire de Guliya, dans l'ouest de la Chine, et prélevée pour être analysée en 2015.

"Ces glaciers se sont formés progressivement, et avec la poussière et les gaz, beaucoup, beaucoup de virus ont également été déposés dans cette glace", a déclaré le chercheur Zhi-Ping Zhong dans un communiqué de presse. La découverte a été rapportée pour la première fois en 2020, mais vient d'être détaillée dans une étude publiée dans la revue Microbiome. Les chercheurs affirment que c'est seulement la troisième fois que des virus anciens sont trouvés dans des glaciers. 

Les échantillons de glace contenaient le codage génétique de 33 virus différents, dont au moins 28 n'avaient jamais été détectés auparavant, indiquent les chercheurs. Ils précisent que ces virus "provenaient probablement du sol ou des plantes, et non des animaux ou des humains". Ils notent que ces virus devaient pouvoir survivre dans des conditions de froid extrême, car même il y a 15.000 ans, les sommets des montagnes tibétaines étaient loin d'être tropicaux.

Outre la découverte des virus, les chercheurs de l'État de l'Ohio affirment dans leur étude avoir mis au point un nouveau procédé pour analyser les microbes présents dans la glace sans risque de contamination.

Microbiome Journal

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !