Total s'intéresse au gaz de schiste chinois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Total s'intéresse au gaz 
de schiste chinois
©

Terre promise

Total s'intéresse au gaz de schiste chinois

La production de ce gaz naturel est pour l'instant quasi-nulle en Chine.

Il ne s'agit pour le moment que d'un "préaccord", mais il devrait aboutir à la création d'une "coentreprise" d'exploitation et de production du gaz de schiste, entre Total et le groupe chinois Sinopec. L'annonce a été faite par Christophe de Margerie, dimanche, lors d'un entretien avec le Wall Street Journal.
 
La Chine est à ce jour quasiment absente de la production de gaz de schiste. Mais selon les objectifs affichés, la production pourrait atteindre 6,5 milliards de mètres cubes en 2015.
 
Cet entretien est également l'opportunité pour le PDG de Total d'envoyer un message à ses partenaires : alors que la Chine détient 2% du capital du groupe, Christophe de Margerie déclare que "si CIC (le fonds d'investissement souverain) veut plus, nous n'y voyons aucun inconvénient".
 
L'extraction et la production du gaz de schiste en Chine permettrait au groupe pétrolier français de renforcer sa position sur ce marché : Total est déjà présent en Pologne, au Danemark et en Argentine. La fracturation hydraulique qui permet l'extraction de ce gaz est interdite en France, un décision que Total espère contrer. 
Lu sur The Wall Street Journal

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !