Les radicaux de gauche et les radicaux valoisiens votent leur réunification | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les radicaux de gauche et les radicaux valoisiens votent leur réunification
©Reuters

Centre

Les radicaux de gauche et les radicaux valoisiens votent leur réunification

Le Parti radical de gauche (PRG) et le Parti radical valoisien (PR) ont chacun voté leur réunification.

C'est acté ! Alors que la France entière avait les yeux virés sur l'hommage populaire à Johnny Hallyday, il y a eu du mouvement dans l'échiquier politique français : le Parti radical de gauche (PRG) et les Radicaux valoisiens se sont réunis. Le PRG, présidé par Sylvia Pinel, a voté la réunification à 84% (15% contre) ce samedi, alors que les Valoisiens, présidés par Laurent Hénart, l'ont dans le même approuvé à 90%, ont indiqué à l'AFP plusieurs sources internes aux partis.

Les deux partis ont ensuite entériné la décision dans un congrès, aux alentours de 13h.

Sylvia Pinel et Laurent Hénart assureront une co-direction de ce nouveau parti, avant une élection pour désigne run nouveau chef, d'ici deux ans. Ils devront aussi se positionner face à Emmanuel Macron : seront-ils dans la majorité ou l'opposition ?

Les deux formations retrouvent leur nom originel, le Parti radical, né en 1901. en 2007, alors présidés par Jean-Louis Borloo et Jean-Michel Baylet, ils avaient déjà essayé sans succès de se réunifier.

Côté PRG, la députée européenne Virginie Rozière et l'ancien député Stéphane Saint-André ont co-signé le 7 décembre 2017 une tribune s'opposant à la fusion. Le député radical Yves Jégo a de son côté annoncé quitter le PR pour rester membre de l'UDI.

Lu dans Le Lab

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !