La mairie de Paris précise sa proposition de confinement qui concernerait toute l'Ile-de-France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Emmanuel Grégoire
Emmanuel Grégoire
©Capture d'écran BFM TV

Coronavirus

La mairie de Paris précise sa proposition de confinement qui concernerait toute l'Ile-de-France

La mairie rappelle que le couvre-feu est actif depuis 140 jours et que les restaurants sont fermés depuis près de 4 mois

Hier soir, la Mairie de Paris a proposé un confinement de trois semaines dans la capitale, afin «d'avoir la perspective de tout rouvrir» à son issue, y compris bars, restaurants et lieux culturels note Le Figaro. Plusieurs scientifiques ont exprimé des doutes indiquant qu'un confinement ne résoudrait pas en quelques semaines une situation dégradée, et très évolutive. L'opposition muncipale s'est aussi montrée opposée à l'idée d'un nouveau confinement. Et Valérie Pcéresse a aussi exprimé des doutes.

Ce matin, au cours d'une conférence de presse, Emmanuel Grégoire, adjoint d'Anne Hidalgo a précisé les réactions de la mairie face aux annonces du Premier ministre explique Le Figaro

L'adjoint a précisé quele confinement proposé concernerait non pas Paris, mais toute l'Île-de-France, ce qui «implique un dialogue large dans les jours à venir (...) Cette option n'a aucun sens pour Paris seulement».

«Le pays vit sous de fortes contraintes depuis longtemps», a rappelé le premier adjoint, citant le couvre-feu, actif depuis 140 jours, et les restaurants, fermés depuis près de quatre mois. «Nous pensons que la politique des demi-mesures, avec des résultats très contestables, est une forme de fin de cycle», a jugé Emmanuel Grégoire.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !