La Grande Mosquée de Beauvais sera bientôt fermée pour six mois, selon les précisions de Gérald Darmanin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
Gérald Darmanin a indiqué qu’il avait "enclenché" une procédure de fermeture administrative d'un lieu de culte à Beauvais,
Gérald Darmanin a indiqué qu’il avait "enclenché" une procédure de fermeture administrative d'un lieu de culte à Beauvais,
©Bertrand GUAY / AFP

Ministre de l'Intérieur

La Grande Mosquée de Beauvais sera bientôt fermée pour six mois, selon les précisions de Gérald Darmanin

Gérald Darmanin a indiqué qu’il avait "enclenché" la procédure de fermeture administrative d'un lieu de culte à Beauvais, justifiant cette décision par des prêches trop radicaux.

Ce mardi 14 décembre, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé la fermeture prochaine d'un lieu de culte musulman à Beauvais dans l'Oise, en raison de prêches islamistes : 

"Aujourd'hui nous avons enclenché la fermeture de la mosquée de Beauvais, (qui est) tout à fait inacceptable qui combat les chrétiens, les homosexuels, les juifs".

Le ministre de l'Intérieur s'est exprimé sur l'antenne de CNews, confirmant une information du Courrier Picard.

La préfecture de l'Oise aurait notifié vendredi dernier 10 décembre la fermeture pour six mois de la mosquée Bilal, située non loin du centre-ville. L'imam du lieu de culte, bâti en 2014 avec le soutien de la mairie, aurait tenu des propos incitant à la haine contre les chrétiens, les juifs et les homosexuels, selon des informations du Point.

Dans le cadre d'une procédure contradictoire, les responsables de l'association "Espoir et fraternité", qui gère le lieu de culte, ont la possibilité de se défendre auprès du préfet dans les dix jours suivants. 

Selon Le Point, les services de l'Etat dans l'Oise auraient identifié "plusieurs prêches qui incitent à la haine, à la violence et font l'apologie du jihad" de la part de l'imam principal. Les discours sont pour la plupart retranscrits sur Youtube par la grande mosquée, ce qui a facilité le travail d'enquête. 

La Grande Mosquée de Beauvais, dans l’Oise, devrait donc bientôt fermer ses portes, et pour une durée pouvant aller jusqu’à six mois. 

Selon le ministère de l’Intérieur, 2 623 mosquées et salles de prière sont établies sur le territoire national et parmi ces lieux de culte, "99 étaient soupçonnés de séparatisme". Tous ont "été contrôlés au cours de ces derniers mois". "Pour 36 lieux de culte, les contrôles ont permis de démontrer que la loi de la République y était strictement respectée, par exemple à la suite d’un changement d’imam ou de gouvernance associative", selon des précisions du ministère de l'Intérieur et d'après des informations du Point.

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !