L'aéroport de Londres Heathrow veut la fin des tests pour les vaccinés : 600.000 passagers ont annulé leur voyage en un mois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Heathrow
Heathrow
©DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

Covid-19

L'aéroport de Londres Heathrow veut la fin des tests pour les vaccinés : 600.000 passagers ont annulé leur voyage en un mois

L'aviation civile pourrait mettre des années à se remettre de la pandémie : trop d'incertitudes et de contraintes

Seuls 19,4 millions de passagers ont transité par l'aéroport de Londres Heathrow en 2021 – moins d'un quart des niveaux de 2019 et même moins qu'en 2020, l'année où la pandémie de Covid-19 a commencé en mars souligne le quotidien britannique The Guardian.

L'aéroport d'Heathrow a indiqué qu'au moins 600 000 passagers avaient annulé leurs projets de voyage depuis l'aéroport en décembre à cause d'Omicron, avertissant que l'aviation mettrait des années à se remettre de la pandémie.

Heathrow explique que les passagers ont annulé leurs projets de voyage le mois dernier en raison de la variante Omicron et de l'incertitude causée par les restrictions de voyage imposées par le gouvernement.

L'aéroport le plus fréquenté du Royaume-Uni a de nouveau exhorté le gouvernement à supprimer toutes les exigences de test pour les passagers entièrement vaccinés et à établir des régles claires et prévisibles face aux  éventuelles futures variantes du virus.

Heathrow a également demandé l'aide du régulateur, la Civil Aviation Authority, qui a approuvé une augmentation provisoire des redevances d'atterrissage de 22 £ à 30,19 £ par passager pour aider à récupérer les pertes causées par la pandémie.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !