Grève du 22 mars : entre 300 000 et 500 000 manifestants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Grève du 22 mars : entre 300 000 et 500 000 manifestants
©Reuters

D-day

Grève du 22 mars : entre 300 000 et 500 000 manifestants

La CGT propose désormais une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 19 avril.

Mise à jour  21h50 :

  • Selon la préfecture de police, 49 000 personnes ont défilé ce jeudi à Paris, en deux mouvements : celui des fonctionnaires (32 500 personnes) et celui des cheminots (16 500 personnes).
  • Pour la CGT, ce chiffre monte à 65 000 personnes (40 000 pour les fonctionnaires et 25 000 pour les cheminots). 
  • Enfin, le comptage indépendant réalisé par le cabinet Occurrence pour un collectif de médias a déterminé que 34 700 fonctionnaires ont défilé à Paris pour un total de 47 800 personnes.
  • Dans toute la France, le ministère de l'Intérieur a dénombré 323 000 manifestants pour cette journée de mobilisation. La CGT évoque 482 000 manifestants. Force Ouvrière parle de 500 000 personnes.
  • La CGT propose désormais une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 19 avril.
  • En milieu de journée, on comptait 35,4% de grévistes à la SNCF et 12,8% à l'Education nationale

------------------------------------------------------

La direction de la SNCF avance le chiffre de 35,4% de grévistes au niveau national. Du côté de l'éducation nationale, le ministère annonce 12,8% de grévistes. 

Travailleurs français, préparez-vous à une journée quelque peu compliquée. Ce jeudi, les cheminots protestent contre la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement, et sont soutenus dans leur action par les agents de la RATP. Les contrôleurs aériens ont également appelé à cesser le travail, demandant une "hausse sensible du recrutement. A ce cortège vient s’ajouter d'autres mouvement des syndicats de fonctionnaires des hôpitaux et enseignants, qui défileront séparément contre la réforme de la fonction publique. Au total, plus de 140 manifestations sont annoncées en France.

En Ile-de-France, selon la RATP, le trafic est "quasi-normal" sur l'ensemble des lignes de métro, de bus et de trams en Ile-de-France. Trois trains sur quatre sont annoncés sur le RER A et le RER B sur l’ensemble de la journée, deux sur trois aux heures de pointe. En revanche, la situation est difficile pour les automobilistes. Il y a 322 km de bouchon en cumulé en région parisienne ce matin. Toutes les routes menant vers la capitale sont ralenties. 

La province aussi est fortement impactée.  34 vols ont été annulés à l'aéroport de Nice et plus d'une quarantaine ont été supprimés à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Plus au nord, les Hauts-de-France est la région la plus touchée par les grèves. Moins de 10% des TER sont maintenus, et environ un TGV sur trois.  Pour cette journée en forme de "test social", Europe 1 précise qu’Emmanuel Macron, en déplacement à Bruxelles où il doit participer au Conseil européen, sera informé en temps réel de l'évolution de la situation. Bruno Le Maire avait indiqué que le gouvernement était déterminé « à tenir ».

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !