Présidentielle à droite : Jean Leonetti, maire d'Antibes essaie de rassembler tous les candidats dans une primaire commune | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Christian Jacob et Jean Leonetti
Christian Jacob et Jean Leonetti
©MARTIN BUREAU / AFP

2022

Présidentielle à droite : Jean Leonetti, maire d'Antibes essaie de rassembler tous les candidats dans une primaire commune

Il y a déjà trois candidats : Xavier Bertrand, Philippe Juvin, et Valérie Pécresse, tandis que Laurent Wauquiez, Michel Barnier, Eric Ciotti ne se sont pas encore prononcé

Trois candidats se trouvent d’ores et déjà sur la ligne de départ. Le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, parti le premier en mars dans l’espoir de s’imposer comme le candidat naturel de son ancienne famille politique sans passer par un processus de départage. La présidente de l’Ile-de-France, Valérie Pécresse, qui plaide pour une primaire ouverte. Et le maire LR de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), Philippe Juvin, par ailleurs chef des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou constate Le Monde.

En attente, on trouve Laurent Wauquiez, Michel Barnier, et peut-être aussi le sénateur Bruno Retailleau, et même Eric Ciotti ajoute Le Monde.

Jean Leonetti, maire d'Antibes essaie de rassembler tous les candidats dans une primaire commune.

Mais même si ce processus est prévu dans les statuts du parti, le président de LR, Christian Jacob, veut tout faire pour éviter une primaire – une « machine à perdre ». 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !