Dans plusieurs pays du monde, les hôpitaux manquent d'oxygène pour traiter les patients atteints de Covid-19 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Hôpital
Hôpital
©LOIC VENANCE / AFP

Coronavirus

Dans plusieurs pays du monde, les hôpitaux manquent d'oxygène pour traiter les patients atteints de Covid-19

Une crise qui est à l'origine de milliers de décès évitables

"C'est une ironie cruelle: l'oxygène est l'élément le plus abondant sur Terre, mais sa rareté dans les hôpitaux est à l'origine de milliers de décès évitables. Une coalition d'organisations internationales de santé, d'investisseurs et d'agences gouvernementales tente de résoudre le problème. Ça ne sera pas facile" constate The Economist.

Dans les seuls pays à revenu faible et intermédiaire, la demande dépasse 7,9 millions de mètres cubes par jour.

Triste exemple, en Jordanie : "“Devant l’hôpital Al-Salt d’Amman, c’est la colère et le choc”, affirme Al-Jazira, qui relaie les images d’un rassemblement de plusieurs centaines de personnes, dimanche 14 mars, devant cet établissement public. Une pénurie d’oxygène dans les unités dévolues aux soins intensifs et au Covid-19 ainsi qu’à la maternité a provoqué la mort d’au moins sept patients de l’hôpital jordanien." signale Courrier International.

Dans le monde entier, des hôpitaux signalent des pénuries de ce gaz vital. Mais la détermination de l'ampleur du déficit peut être difficile, en raison des différences dans la durée de séjour des patients à l'hôpital et la quantité d'oxygène qui leur est donnée (qui peut varier de six à 50 litres par minute en fonction de la gravité de la maladie). l'infection). 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !