Une chaîne humaine à Moscou pour barrer la route à Poutine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Une chaîne humaine à Moscou pour barrer la route à Poutine
©

Présidentielle russe

Une chaîne humaine à Moscou pour barrer la route à Poutine

Le mot d'ordre de l'opposition était clair : "Ne laissons pas Poutine entrer au Kremlin".

A sept jours du scrutin présidentiel, l'opposition russe a frappé fort.

Des milliers de personnes se sont en effet mobilisées dimanche à Moscou pour former une chaîne humaine de 16 kilomètres le long du boulevard périphérique. Ils portaient des emblèmes de couleur blanche, symbole de la contestation depuis les manifestations anti-Poutine de décembre, et répétaient le slogan suivant : "Ne laissons pas Poutine entrer au Kremlin".

Plus de 34 000 personnes étaient rassemblées selon les manifestants (10 000 selon la police), soutenus par de grands noms de l'opposition : le libéral Boris Nemtsov, le nationaliste Alexeï Navalny, l'ancien champion d'échec Garry Kasparov ou encore le leader du Front de gauche Sergueï Oudaltsov. 

Beaucoup dénoncent les fraudes qui auraient entaché les élections législatives de décembre 2011, et craignent que cela ne se reproduise au cours du scrutin présidentiel, le 4 mars prochain.

Le premier ministre Vladimir Poutine entend récupérer son poste de président, avec une parenthèse de 4 ans dictée par les règles constitutionnelles. Il a pour cela lancé une étrange campagne de communication, en invitant les jeunes Russes à "perdre leur virginité électorale avec Poutine" :

Lu sur LeMonde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !