Omicron: risque de saturation des lits d'hospitalisation conventionnels et de dysfonctionnement de la société | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Olivier Véran
Olivier Véran
©Capture d'écran France Inter

Coronavirus

Omicron: risque de saturation des lits d'hospitalisation conventionnels et de dysfonctionnement de la société

Vers une nouvelle dose de vaccin pour les plus fragiles

"La circulation d'Omicron est très élevée, et elle l'est sur toute la planète. On n'a jamais enregistré autant de contaminations de par le monde", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, invité de France Inter.

"Le risque avec Omicron, c'est un risque de saturation des lits d'hospitalisation conventionnels. Le deuxième risque d'Omicron, c'est un dysfonctionnement de la société", a rappelé le ministre de la Santé.

"La question d'une nouvelle dose de vaccin va se poser assez vite pour les personnes fragiles dans notre pays, les personnes immunodéprimées ou très âgées. On en discute avec les scientifiques, pour l'instant seul Israël a ouvert cette quatrième dose"

 "J'ai dit que c'était peut-être la dernière des vagues : vu le taux de contamination sur la planète, il est probable que nous ayons tous acquis une forme d'immunité (...). Ce mois de janvier va être difficile à l'hôpital" a ajouté Olivier Véran.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !