Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Soldats
Soldats
©The U.S. Amry/Flickr

Garde à vous

60% des Français interrogés opposés à des sanctions contre les militaires signataires de tribunes ou de pétitions

Les deux récentes tribunes signées par des militaires - soldats comme officiers - ont provoqué des polémiques

En dépit du devoir de réserve inhérent à tout soldat, une large majorité de Français (60%) se prononce contre le fait de sanctionner des membres de l'armée française qui signeraient des tribunes ou des pétitions selon les résultats d'un sondage Ifop publié par Le Journal du Dimanche.

L'analyse des réponses par grandes catégories de population réserve une surprise. En effet, le rejet de toute sanction touchant des militaires est majoritaire quel que soit le segment sociodémographique considéré, signe du caractère homogène de l'opinion.

A l'inverse, quatre Français sur dix s'inscrivant davantage dans la vision traditionnelle de l'armée comme "Grande Muette" et appellent de leurs voeux des sanctions face à de tels comportements de la part de soldats ou d'officiers.

"Seuls les cadres supérieurs et les professions libérales apparaissent presque majoritaires (49%) à souhaiter voir les signataires de pétitions ou de tribunes sanctionnés. S'agissant des familles politiques, les sympathisants de la France Insoumise, sans doute sensibles à un discours antimilitariste, et ceux de La République en Marche, réprouvant la tonalité antigouvernementale de la première tribune, se montrent les plus favorables à la mise en place de sanctions. A l'inverse, les électeurs de 2017 de Marine Le Pen sont plus de 70% à réprouver une telle action." analyse Frédéric Dabi, directeur général de l'Ifop.


 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !