Tariq Ramadan est de retour : et il nous promet un châtiment terrible ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Tariq Ramadan est de retour : et il nous promet un châtiment terrible !
©Thomas SAMSON / AFP

Saintes paroles

Tariq Ramadan est de retour : et il nous promet un châtiment terrible !

Pas pour ce qu’on lui a fait mais pour ce que nous sommes supposés avoir fait aux siens.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Coucou le revoilà. On l’avait oublié. On le croyait terré dans une madrassa pakistanaise ou afghane. Pas du tout. Il vient de se manifester dans un clip audio sans slam.

Dommage qu’on ne voit pas son visage : il est si beau ! Ceux qui croyaient qu’il s’était effacé suite aux plaintes de quelques jeunes musulmanes manipulées par les sionistes et les mécréants en sont pour leur frais. D’ailleurs comment a-t-on osé le mettre en prison alors qu’il n’a fait qu’honorer avec ses étreintes quelques jeunes personnes qui ne méritaient sans doute pas les hommages du grand seigneur qu’il est.

Ecoutons-le donc. La voix est claire et le rythme est soutenu. Il tonne comme Bossuet en sa chaire. « Vous nous avez spoliés. Croyez-vous que nous allons rester assis à vous regarder ? ».

Et il continue : « vous nous avez pillés. Croyez-vous que nous allons rester assis à vous regarder ? » « vous nous avez déshumanisés. Croyez-vous que nous allons rester assis à vous regarder ? ». Plus menaçant encore : « vous ne voulez pas partager ? On se servira ! ». Ainsi en quelque minutes, le prédicateur se transforme en chef de guerre.

La vengeance qu’il nous annonce à nous autres pauvres kouffars sera terrible : à la hauteur des souffrances infligées par nous aux musulmans. Les phrases de frère Tariq sont tranchantes comme l’acier de Tolède.

Et ils sont des millions qui aiguisent leurs sabres pour fondre sur nous. La France et l’Occident en général se couvriront des têtes coupées des kouffars. Sur un point, un seul Tariq Ramadan a tort. Il dit que nous les avons déshumanisés. Or, lui a échappé à cette malédiction car il est resté humain, très humain la preuve : il aime le cul !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !