« Le modèle de l'amour hétéro ne fonctionne que si la femme ferme sa gueule » | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Mona Chollet veut mettre à bas le modèle de l'amour hétérosexuel.
Mona Chollet veut mettre à bas le modèle de l'amour hétérosexuel.
©Image par Tú Anh de Pixabay

La haine du mâle

« Le modèle de l'amour hétéro ne fonctionne que si la femme ferme sa gueule »

C'est de Mona Chollet, féministe engagée et auteur de « Sorcières ».

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Avec sa phrase, elle a mis en évidence l’affreux destin des femmes qui ont eu l’inconscience de se mettre en couple avec un homme. La femme se tait car si elle parle, elle se prend des baffes. Elle passe l'aspirateur, la serpillière, et se tait.

Et au lit, on suppose que ça doit être pire encore. Il lui faut se taire, alors que le mâle en rut lui dit des horreurs que la bienséance m'interdit de citer ici.

Compte tenu de ce qui précède, nous comprenons fort bien que Mona Chollet n'est pas prête à s'abandonner dans les bras d'un homme. Car selon sa pensée, l'amour hétérosexuel implique la soumission totale et le silence de la femme. De quoi dégoûter ces créatures opprimées de faire des enfants !

En comparaison, l'amour homosexuel n'est que charme et délicatesse. On imagine bien que chez deux gays, tout est équitable : l'un lave le linge, l'autre le repasse. Et pendant leurs moments d'intimité, ils parlent de Jean Genet et de Gide. Là, personne ne ferme sa gueule.

Concernant l'amour lesbien, c'est pareil et peut-être encore mieux. Une égalité parfaitement réussie. Les deux amoureuses se partagent équitablement les tâches ménagères. Dans leur intimité, elles échangent tendrement des considérations sur la déesse Sapho et se racontent leur dernier séjour à Lesbos. Et comme elles sont cultivées, contrairement aux sinistres rustres masculins, elles lisent à haute voix des pages du livre de Mona Chollet.

À Lire Aussi

Néo-féministes et droit à l'avortement : régression intellectuelle et art d'esquiver les questions

À Lire Aussi

Cet assaut des néo-progressistes qui met en péril la neutralité de Wikipédia

À Lire Aussi

Cannes confidentiel : le septième art et le paradoxe de la séduction

À Lire Aussi

Des féministes françaises s’inquiètent pour les femmes afghanes. Elles ont raison, mais on a du mal à comprendre leur raisonnement

À Lire Aussi

« Je me suis sentie blessée et je me suis sentie seule » : Ursula von der Leyen réagit au « Sofagate »

À Lire Aussi

Afghanistan : Mila s’alarme du sort qui sera réservé aux femmes afghanes après la victoire des talibans et déplore l’attitude des féministes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !