Affaire Hulot : ses anciens amis disent qu’ils ne soupçonnaient rien et se déclarent « cocufiés et trahis ». Vraiment ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Nicolas Hulot, à bord du voilier "7e continent", le 3 septembre 2021.
Nicolas Hulot, à bord du voilier "7e continent",  le 3 septembre 2021.
©Ludovic MARIN / AFP

Le bal des hypocrites

Affaire Hulot : ses anciens amis disent qu’ils ne soupçonnaient rien et se déclarent « cocufiés et trahis ». Vraiment ?

Ils ont pris leur temps

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Les vannes étaient fermées. Maintenant elles sont grandes ouvertes et déversent à grands flots l’amertume et la tristesse des proches de l’ancien idole écologiste. Ils se lamentent et pleurent. Leurs larmes (de crocodile) sont d’autant plus abondantes qu’ils ont gardé le silence pendant longtemps. 

Maintenant, ils parlent tous et on les entend parler. Leur silence a du leur coûter n’est ce pas ? Et c’est à qui rivalisera d’hypocrisie dans ce concert qui n’a pu avoir lieu que parce que Nicolas Hulot est à terre.

Tous se disent « cocufiés et trahis ». Tous sont unanimes pour dire que leur ancien amis était, à leurs yeux, un galant troubadour respectueux des femmes. Comme on se bouscule à ce portillon, nous n’avons que l’embarras du choix. 

Ils ne savaient rien ? Mais non : ils savaient un peu, beaucoup, énormément. « Hulot avait un côté Don Juan » concède l’un. Mais Don Juan, séduisait parce qu’il était séduisant : il n’avait pas besoin de recourir au viol … Un autre : « je lui aurait donné le Bon Dieu sans confession mais il y avait chez lui un aspect Dr. Jekyll et M. Hyde ». Concernant cette touchante démonstration il y a un hic. Jekyll ignorait ce que faisait Hyde et réciproquement. Hulot - Jekyll - savait très ce que faisait Hulot - Hyde ! Un autre des ex-amis de ancien ministre de la Transition écologique le rejoint. Il déclare : « ce n’est pas le même homme qui a fait ça ». Dr Jekyll et Mr. Hyde, on vous dit … 

Ce concert sonne faux. Mais la palme dans ce concours hypocrite et lâche revient à une ancienne ministre de Lionel Jospin dont Match rapporte les propos. Elle était très proche de Hulot et c’est pourquoi, dit-elle, « ma fille s’est rendue chez lui en toute confiance »

« Là, poursuit-elle, il s’est jété sur ma fille pour tenter de la violer. Il l’a poursuivie autour du canapé. La porte était fermée à clé ». Mais sa fille « a réussit à s’enfuir dans la rue, pieds nus ». Bizarrement Hulot avait commencé par les chaussures … Ces faits se sont déroulés en 2006. Il a donc fallu 15 ans de réflexion à cette dame pour en parler enfin. 

A ce déluge lacrymal s’ajoutent les témoignes de filles agressées sexuellement par Hulot. Ils poussent comme champignons après la pluie. Et tous relatent des faits qui se sont déroulés il y a plusieurs années. 

Nous attendons maintenant avec impatience et curiosité des témoignages de filles qui n’ont pas été violées par Nicolas Hulot. Aujourd’hui il ne vaut plus rien. Celles et ceux qui se disent « cocufiés et trahis » ne valent guère plus. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !