"Occident" : coup de poing sur le couple ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Occident", à la Manufacture des Abbesses
"Occident", à la Manufacture des Abbesses
©

Atlanti-Culture

"Occident" : coup de poing sur le couple !

"Occident" : coup de poing sur le couple !

Jean-Pierre Hané

Jean-Pierre Hané

Jean-Pierre Hané est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio »

Occident

De Rémi de Vos
Mise en scène : Laurent Domingos
Avec Aurélie Cuvelier-Favier et Virgile Daudet

INFOS & RÉSERVATION

Manufacture des abesses
7 rue Véron
75018
PARIS
01 42 33 42 03
Du 27 août 2021 au 02 octobre 2021 Du mercredi au samedi à 19H – relache le 18 septembre – supplémentaire le 14 septembre

NOTRE RECOMMANDATION

EN PRIORITE

THÈME

Elle, elle ne sort jamais, blasée de tout, ne s’intéressant pas à grand-chose. Lui, est toujours dehors au Palace, pour boire là-bas, parce qu’il y a de vrais français. Il a quand même un pote, Mohamed. Mais lui « c’est pas pareil », il n’est pas comme tous les autres arabes « et surtout pas comme les yougoslaves ». Un couple ordinaire, banal qui ne se voit plus, qui sombre, ou bien quand les deux se rencontrent tout s’articule comme un combat de boxe. Qu’est-ce qui peut faire sens aujourd’hui dans la vie ? Quel sens ont vraiment les mots « échange », « partage », « l’autre ». Un regard sans concession qui questionne dans un rire libérateur parfois.

POINTS FORTS

Une interprétation sans faille.

Un texte exigeant, ciselé.

Une esthétique scénique originale.

QUELQUES RÉSERVES

Aucune.

EN DEUX MOTS

Une farce tragique se déroule sous nos yeux, qui bascule entre rire et violence.

Tous les maux de notre société en mal de communication sont exposés à nu dans une langue parfaitement ciselée. On y entend toutes ces petites lâchetés qui nous irritent et nous laissent parfois perdus dans nos fondamentaux. Tout est provocation, affrontement, dans un dispositif ingénieux d’un ring qui représente cet appartement où le couple se déchire et tente de s’aimer en désespoir de cause.

Un humour féroce et une magnifique direction d’acteurs offrent aux deux interprètes l’occasion de nous éblouir dans une interprétation parfaite.

Ça grince, ça étrille les oreilles, ça surprend. Une belle découverte à faire dans cette rentrée.

UNE PHRASE

LUI / Mohamed a arrêté de boire.
ELLE / Contente de l’apprendre. Tu peux pas faire comme lui ?
LUI /Tu comprends pas ce que ça veut dire ?
ELLE /Parce que ça veut dire quelque chose ?
LUI / Oui ça veut dire qu’il veut ma mort. »

LUI /Parce que j’écris plus, je bande plus de la tête ?
ELLE / Bravo. T’emploies des métaphores.
LUI / Si tu le dis. T’es une intellectuelle… »

ELLE / Et qu’est-ce que tu as fait toi pendant qu’un Yougoslave cassait la gueule à Mohamed ?
ELLE / Je regardais les autres.
LUI / T’as rien dit du tout. Je parle pas yougoslave.

L'AUTEUR

Dramaturge prolixe, il a exercé des tas de métiers avant de se lancer dans l’écriture. Cette expérience du monde du travail nourrira son écriture. Il est un des auteurs contemporains les plus joués en France et à l’étranger. Il est traduit en quinze langues. Sa première pièce « Débrayage », lui permet d’obtenir une bourse de la Fondation Beaumarchais, puis il obtiendra plusieurs Molière avec « André le magnifique » co-écrit avec ses camarades de jeu.

Il traite avec humour ou par l’absurde mais toujours dans une langue incisive et percutante les clichés, les tabous qui nous encombrent. La dérision est au bout de sa plume comme une lame bien aiguisée pour nous faire rire et réfléchir. Avec plus d’une vingtaine de pièces à son actif, il est aussi intervenant à L’école du Nord et auteur associé au CDN d’Auvergne.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !