Un champignon menace la coque en chêne du voilier Hermione, réplique grandeur nature d'un trois-mâts du 18e siècle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Logo Hermione
Logo Hermione
©Logo Hermione

Inquiétude

Un champignon menace la coque en chêne du voilier Hermione, réplique grandeur nature d'un trois-mâts du 18e siècle

L'association qui le gère lance un appel au dons

L'Hermione est une copie à l'identique du voilier (trois mâts en bois, et 66 m de long) qui conduisit le marquis de Lafayette aux Etats-Unis en 1780 où il participa à la lutte pour l'indépendance américaine.

 Après la découverte en juin d’une « dégradation » à l’arrière-bâbord, sous la ligne de flottaison de « l’Hermione », le célèbre trois-mâts a pris ses quartiers à Bayonne, au Pays basque, pour un « grand carénage », une opération de maintenance de très grande envergure explique Le Parisien.

La première estimation de ce chantier est désormais connue : entre 2 et 3 millions d’euros. Le responsable de ce pourrissement des bois de chêne aussi : il s’agit d’un champignon de type donkioporia expansa, ou polypore des caves.

"Nous ne visons pas qu’un traitement préventif mais le remplacement des pièces affectées", précise Émilie Beau, la directrice générale de l’association Hermione-La Fayette

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !