Rihanna : critiquée par une journaliste, elle règle ses comptes sur Instagram | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Rihanna a vivement répondu à une journaliste
Rihanna a vivement répondu à une journaliste
©Mario Sorrenti/GQ

Fallait pas l'énerver

Rihanna : critiquée par une journaliste, elle règle ses comptes sur Instagram

Liz Jones, journaliste au Daily Mail, a récemment écrit un article sur le comportement "nocif" de Rihanna. La star n'a pas manqué de lui répondre. A sa manière...

Il ne fait pas bon s'en prendre à Rihanna ! Et ça Liz Jones, journaliste du Daily Mail vient de l'apprendre à ses dépends. Alors que la jeune chanteuse multiplie les frasques, la journaliste a cru bon écrire un article sur son comportement. "En glorifiant les drogues, les armes et le sordide, Rihanna est un modèle toxique pour ses jeunes fans" a-t-elle écrit le 24 juin. Il faut dire que la chanteuse a récemment défrayé la chronique en publiant des photos d'elle en train de fumer de la marijuana. Mais la native de la Barbade a un caractère bien trempé. En toute logique, elle a tenu à répliquer à cette attaque de la journaliste.

Et elle a riposté ce mercredi sur son compte Instagram, comme le relaie le site Staragora. "Mon argent a l’habitude d’embêter les gens ! Si vous voulez sincèrement aider les petites filles plus que leurs parents ne le font, voici une astuce : arrêtez de faire des articles d’amateurs ! Pourquoi tout ce que vous écrivez tourne autour des coupes de cheveux, des ongles, des styles vestimentaires et des tatouages ? Ce que vous écrivez n’est pas intelligent. Ce que vous faites n’est pas du journalisme" s’est défendue une Rihanna très en colère.

Et la chanteuse de poursuivre, encore plus acerbe. "Je ne prétends pas être comme vous. Ce que je fais c’est juste vivre ma vie ! Je ne comprends pas ce qui peut vous surprendre. Mon rôle de modèle, je ne l’ai pas cherché, donc arrêtez avec ça ! Je dois déjà gérer ma propre vie, je ne définis pas comme quelqu’un de parfait, je suis tout simplement MOI" a-t-elle conclu. Reste à savoir si Liz Jones va à son tour répondre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !