Pour gagner un prix Nobel, buvez du lait ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les pays dont la consommation de lait et autres produits laitiers est élevé ont tendance à gagner beaucoup de prix Nobel.
Les pays dont la consommation de lait et autres produits laitiers est élevé ont tendance à gagner beaucoup de prix Nobel.
©Reuters

Consommer malin

Pour gagner un prix Nobel, buvez du lait !

Les pays qui sont les plus grands consommateurs de lait sont aussi ceux qui reçoivent le plus de prix Nobel.

Calcium, protéines, vitamines, oligo-éléments, voilà tout ce que peut apporter le lait. Selon une étude, il pourrait également vous rapporter un prix Nobel ! Des chercheurs ont en effet montré que les pays dont la consommation de lait et autres produits laitiers est élevée, ont tendance à gagner plus de prix Nobel que les pays qui ne boivent pas beaucoup de lait.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs se sont intéressés à la consommation de lait par habitant dans 22 pays et ont comparé ces données de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture avec les vainqueurs de prix Nobel. Les scientifiques se sont alors rendu compte que les résultats étaient très proches de l'étude publiée une année plus tôt sur les rapports entre consommation de chocolat et prix Nobel. Une étude de la très respectée revue médicale américaine New England Journal of Medicine montrait en effet que plus la population d'un pays mange de chocolat, plus ce pays produit de prix Nobel. Le cacao aurait en effet la capacité de stimuler les capacités mentales grâce aux flavonoïdes, de puissants antioxydants abondement présents dans les fèves de cacao.

Les chercheurs montrent donc dans cette nouvelle étude centrée sur le lait que la Suède, dont la consommation de lait par habitant est la plus élevée, est le pays qui a le plus de lauréats de prix Nobel par rapport à sa population de 10 millions d'habitants. Au contraire, la Chine a le plus petit nombre de prix Nobel par rapport à sa population. L’Empire du Milieu est également le pays à la plus faible consommation de lait avec 25 kilos chaque année.

L'étude montre toutefois qu'il y a un effet plafond sans impact perceptible au-delà d'une consommation annuelle par habitant de 350 kg comme le montre le cas de la Finlande.

Les chercheurs pensent que le lien entre consommation de lait et nombre de prix Nobel reçus pourrait trouver son explication dans le fait que la consommation de lait est le reflet d'un système éducatif fort. La vitamine D contenue dans le lait pourrait également expliquer la stimulation plus élevée du cerveau.

 

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !