Parler bricolage aurait été la première motivation pour développer le langage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
La taille de la pierre et le langage se seraient développés simultanément
La taille de la pierre et le langage se seraient développés simultanément
©Reuters

Intéressant

Parler bricolage aurait été la première motivation pour développer le langage

Des chercheurs ont testé sur des étudiants différentes méthodes de transmission du savoir nécessaire à la fabrication d'outils.

Réaliser des outils pour chasser, dépecer les animaux, couper la viande,… nécessite un savoir-faire précis que les hominidés primitifs se sont probablement transmis grâce au langage. C'est ce que révèle l'étude d'une équipe de chercheurs des universités de Berkeley (USA), Liverpool et St-Andrews (Royaume-Uni) qui vient d'être publiée dans la revue Nature Communications. Pour ces scientifiques il y aurait eu une progression simultanée de l'apprentissage de la taille de la pierre et de celui du langage.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont testé sur des étudiants différentes méthodes de transmission du savoir nécessaire à la fabrication de pierre taillées pour les rendre tranchantes.

Pour un groupe, les étudiants ont dû trouver eux-mêmes comment tailler la pierre avec seulement un exemple d'outil fini et les matériaux nécessaires à sa réalisation. Un autre groupe permettait à un étudiant d'apprendre en observant la taille réalisée par un autre, sans interaction entre les deux. Une troisième méthode consistait à montrer comment faire, mais sans effectuer de gestes pour expliciter la technique. Un quatrième groupe avait la possibilité de montrer du doigt et d'agrémenter l'apprentissage par une gestuelle. Enfin, le dernier groupe avait l'autorisation d'utiliser le langage pour expliciter ses gestes.

Résultats, à l'exception du groupe qui a utilisé le langage les autres n'ont rencontré qu'un succès limité.

Nature Communications

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !