Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Recherche
©Daniel MIHAILESCU / AFP

Recherche

Les gènes de monstres marins vieux de 500 millions d'années vivent en nous

Certains de nos gènes pourraient être des reliques vieilles de 555 millions d'années de ces créatures

Il y a plus d'un demi-milliard d'années, des créatures marines sans tête qui ressemblaient à des feuilles, des larmes et des bobines de corde parcouraient les mers primitive explique Livescience

Bien que ces animaux primordiaux ne nous ressemblent en rien, certains de nos gènes les plus importants pourraient être des reliques vieilles de 555 millions d'années de ces créatures perdues depuis longtemps, selon une nouvelle étude américaine conduite par Scott Evans, chercheur post-doctoral à Virginia Tech.

L'étude a révélé que les animaux les plus anciens et les plus primitifs de la Terre pouvaient avoir des gènes codant pour la symétrie corporelle, les organes sensoriels et le système immunitaire qui existent encore aujourd'hui. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !