Les géants de la tech annulent leur participation au salon international CES de Las Vegas | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
CES
CES
©CES

Covid-19

Les géants de la tech annulent leur participation au salon international CES de Las Vegas

Un salon de la tech… sans les géants de la tech. Voilà à quoi pourrait ressembler le prochain Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas qui doit se dérouler en présentiel du 5 au 8 janvier prochain remarquent Les Echos.

Plusieurs grands noms du secteur ont en effet annoncé qu'ils ne participeraient pas à cette grand-messe qui, chaque année pourtant, leur permet de mettre en avant leurs nouveautés face à des visiteurs amateurs ou professionnels venus du monde entier pour un rendez-vous qui était jusqu'à présent incontournable.

Plus de 2.100 exposants étaient censés participer à cet événement, précédé par deux journées réservées aux médias. Trop risqué pour les employés et les visiteurs, selon Google. « Après avoir mûrement réfléchi, nous avons décidé de nous abstenir de toute présence parmi les exposants du CES 2022 », a déclaré un porte-parole de l'entreprise. Expliquant : « Nous avons étroitement surveillé l'évolution du variant Omicron et avons décidé que c'était le meilleur choix pour la santé et la sécurité de nos équipes. »

D'autres grands acteurs du secteur ont aussi annulé leur participation comme Meta, la société mère de Facebook, Amazon, l'opérateur téléphonique américain T-Mobile, Pinterest ou Twitter, ou encore le fabricant chinois d'ordinateurs Lenonvo

Certains médias spécialisés, notamment CNET, The Verge, Engadget, et TechCrunch ont également décidé de ne pas envoyer de journalistes.

Pour l'instant pas question d'annuler le salon dont le président explique que le port du masque sera obligatoire sur le salon, mais ne prévoit pas d’en interdire l’accès aux personnes non vaccinées.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !