Les chauves-souris se multiplient en Europe, leur nombre a augmenté de 40% en 8 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Les chauves-souris sont de retour en Europe
Les chauves-souris sont de retour en Europe
©Creative Commons/Lylambda

Batman

Les chauves-souris se multiplient en Europe, leur nombre a augmenté de 40% en 8 ans

Elles restent une espèce "vulnérable" selon l’Agence européenne pour l’environnement.

On les croyait sur le déclin, les voilà de retour ! Longtemps fragilisées en Europe, les chauves-souris sont revenues en nombre entre 1993 et 2011. Une étude de l’Agence européenne pour l’environnement qui porte sur 16 des 45 espèces présentes sur le continent a montré une augmentation de 43% en huit ans. Parmi les neuf pays scrutés par l’AEE, on trouve l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas voire le Portugal. Les chercheurs ont examiné pas moins de 6 000 sites où hibernent ces 16 espèces.

La population de chauves-souris a donc augmenté "avec une tendance à une relative stabilité depuis 2003." "Il est extrêmement encourageant de voir les populations de chauves-souris augmenter à nouveau après un déclin aussi massif", a estimé Hans Bruyninckx, le directeur exécutif de l’Agence européenne pour l’environnement. "Cela suggère que les politiques de protection mises en œuvre ces dernières années ont fonctionné. Mais de nombreuses espèces de chauves-souris restent en danger, donc préserver leur habitat reste une priorité", a-t-il ajouté.

Les espèces les plus sujettes à l’expansion sont le Murin à moustaches et le Murin de Brandt. Huit autres espèces ont augmenté de manière modérée alors que trois espèces sont stables. Une seule espèce, l’Oreillard gris se retrouve en déclin.

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !