La française Soeur André est la nouvelle doyenne de l’humanité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Sœur André, nouvelle doyenne de l'Humanité, prie en fauteuil roulant à la veille de son 117e anniversaire dans un EHPAD de Toulon. 10 février 2021
Sœur André, nouvelle doyenne de l'Humanité, prie en fauteuil roulant à la veille de son 117e anniversaire dans un EHPAD de Toulon. 10 février 2021
©NICOLAS TUCAT / AFP

Une vie bien remplie

La française Soeur André est la nouvelle doyenne de l’humanité

Elle est la doyenne des français depuis 2017. À 118 ans, Soeur André est désormais la personne la plus âgée sur Terre

L’annonce a été faite par Hubert Falco, maire de Toulon. Soeur André, née Lucile Randon, a hérité du titre de doyenne de l'Humanité le 19 avril dernier, quand la japonaise Kane Tanaka s’en est allée à l’âge de 119 ans. Née à Alès en 1904, Soeur André était déjà la doyenne des Français depuis le 19 octobre 2017 et des européens depuis le 8 juin 2019. 

Soeur André vit actuellement dans un Ehpad de Toulon, où elle a fêté ses 118 printemps le 11 février dernier. Comme à son habitude, elle a célébré l’événement avec un cocktail porto-chocolat ! 

« Je ne peux plus les supporter, les invités, je suis moins aimable », expliquait récemment la religieuse lors d'une enquête sur ces individus qui défient la science : « J'étais toujours admirée pour ma sagesse et mon intelligence, et maintenant on se moque de moi parce que je suis réfractaire ». 

Soeur André a été gouvernante avant de rentrer tardivement dans les ordres, au sein de la compagnie des Filles de la Charité. Elle a travaillé jusqu’à la fin des années 1970, avant de passer 30 ans dans un Ehpad en Savoie puis de rejoindre l'établissement toulonnais dans lequel elle côtoie une quinzaine d'autres religieuses.

BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !