Emmanuel Macron veut que la baguette de pain entre au patrimoine mondial de l'humanité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Emmanuel Macron veut que la baguette de pain entre au patrimoine mondial de l'humanité
©REUTERS/Jonathan Ernst (

Idée du jour

Emmanuel Macron veut que la baguette de pain entre au patrimoine mondial de l'humanité

"La baguette, c'est le quotidien le matin, le midi et le soir. Ça fait partie de l'humanité" a-t-il indiqué à l'occasion de la galette des rois à l'Elysée.

Et pourquoi pas ? Le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, Dominique Anract, a été reçu vendredi après-midi par Emmanuel Macron lors de la traditionnelle galette des rois à l'Élysée. A cette occasion, il a plaidé pour l'inscription de la baguette au patrimoine immatériel de l'Unesco… et a été abondamment soutenu par le chef de l'Etat.

"La France est un pays d'excellence dans le pain parce que la baguette est enviée dans le monde entier" a indiqué le président de la République. "Il faut en préserver l'excellence et le savoir-faire et donc c'est pour cette raison qu'il faut l'inscrire au patrimoine, parce que l'inscrire, ce n'est pas simplement inscrire le nom de la baguette, c'est avec elle inscrire des ingrédients, un savoir faire et un tour de main".

Et de poursuivre : "Je connais nos boulangers, ils ont vu que les Napolitains avaient réussi à classer leur pizza au patrimoine mondial de l'Unesco, donc ils se disent pourquoi pas la baguette. Les Français et le pain, c'est une histoire particulière. La baguette, c'est le quotidien le matin, le midi et le soir. Il n'y a pas d’histoire de religion, tout le monde en a chez soi. Ça fait partie de l'humanité depuis le début."

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !