Des scientifiques ont mesuré toute la lumière produite par les étoiles de l'univers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Des scientifiques ont mesuré toute la lumière produite par les étoiles de l'univers
©STAN HONDA / AFP

La guerre des étoiles

Des scientifiques ont mesuré toute la lumière produite par les étoiles de l'univers

L'univers vieux de 13,7 milliards d'années existait dans un état d'obscurité absolue et n'a commencé à créer des étoiles qu'après plusieurs centaines de millions d'années.

Selon des informations du Dailymail, des chercheurs otn réalisé une prouesse au sujet de l'univers et de la production lumineuse. Les résultats de leur étude révèlent que les étoiles ont été produites à un rythme incroyable depuis la création des toutes premières étoiles au cours des années de formation de l'univers. Les astronomes ont donc réussi à mesurer toute la lumière des étoiles produite au cours de l'histoire de l'univers depuis qu'il est possible de l'observer.

Dans le cadre de leurs recherches, ils ont notamment trouvé que le nombre de photons (les particules de lumière visible) qui se sont échappés dans l'espace après avoir été émis par des étoiles se traduit par un chiffre considérable. Cela représente le chiffre quatre suivis de 84 zéros.

L'astrophysicien Marco Ajello et son équipe du Clemson College of Science ont analysé près de neuf années de données provenant de signaux de rayons gamma provenant de 739 sources. Ils ont notamment travaillé avec les données du télescope spatial à rayons gamma Fermi de la Nasa afin de pouvoir déterminer l'historique de la formation des étoiles. Ils ont utilisé notamment de nouvelles méthodes de mesures de la lumière des étoiles. 

La lumière des étoiles qui atteint la Terre, à l'exception du soleil et de la Voie lactée, est extrêmement faible, ce qui équivaut à une ampoule de 60 watts vue dans l'obscurité totale à une distance d'environ 4 km.

Les chercheurs se sont focalisés sur les blazars, des galaxies contenant des trous noirs supermassifs capables de libérer des jets étroits de particules énergétiques à une vitesse proche de celle de la lumière. Celles-ci peuvent être détectées par des télescopes sur Terre, quelle que soit leur distance par rapport à la planète bleue. Les photons gamma produits dans les jets entrent finalement en collision avec le brouillard cosmique, laissant une empreinte observable. 

Cela a permis à l'équipe du Dr Ajello de mesurer la densité du brouillard non seulement à un endroit donné, mais également à un moment donné de l'histoire de l'univers. 

Le Dr Paliya, du département de physique et d'astronomie, a analysé les rayons gamma de chacun des 739 blazars, dont les trous noirs sont des millions, voire des milliards de fois plus massifs que notre soleil. 

"Nous avons mesuré la quantité totale de lumière étoilée de chaque époque - il y a un milliard d'années, il y a deux milliards d'années, il y a six milliards d'années, etc. - depuis la création des étoiles."

La formation d'étoiles a culminé il y a environ 11 milliards d'années.

La naissance de nouvelles étoiles ne s’est jamais véritablement arrêtée. Environ sept nouvelles étoiles sont créées chaque année dans notre galaxie. 

Ces travaux ont été dévoilés dans la revue Science.  

Dailymail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !