Mot-clé «fin de l'histoire» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé fin de l'histoire

Francis Fukuyama prend la parole lors d'un symposium à la Morgan Library & Museum, le 19 septembre 2019, à New York.

"La fin de l'histoire"

Quand Francis Fukuyama plaide pour la nécessité d’accorder libéralisme politique et État nation

Francis Fukuyama, connu pour sa thèse sur la fin de l'histoire, vient de publier un article dans Foreign Affairs. Selon lui, le "libéralisme est en péril". Sans une prise de conscience sur la nécessité du rôle de l’Etat nation, le libéralisme politique est-il sérieusement menacé ?

Larry Fink, le président de BlackRock, a envoyé une lettre à ses actionnaires pour indiquer que la pandémie et la guerre en Ukraine marquaient la fin de la mondialisation.

Alantico Business

BlackRock, le plus grand fonds d'investissement du monde, annonce la fin de la mondialisation

Larry Fink, le président de BlackRock, a écrit à ses actionnaires pour indiquer que la pandémie et la guerre en Ukraine allaient signer la fin de la mondialisation engagée depuis plus de trente ans.

Emmanuel Macron et Joe Biden lors du sommet de l'OTAN sur la crise en Ukraine.

Géopolitico-Scanner

Le chaos géopolitique mondial qui vient... « Sommes-nous arrivés à la fin de l’histoire ? », le nouveau livre de Roland Lombardi

Les années 2019 et 2020 ont été traversées par une convergence de crises sans précédent : économique et sociale, sanitaire (géo) politique…L'Occident semble à bout de souffle. Roland Lombardi vient de publier « Sommes-nous arrivés à la fin de l’histoire ?, Chroniques géopolitiques » (chez VA Éditions).

Vladimir Poutine participe à un rassemblement marquant le huitième anniversaire de l'annexion de la Crimée par la Russie au stade Loujniki de Moscou, le 18 mars 2022.

Guerre en Ukraine

Martin Gurri : « Voilà pourquoi les démocraties occidentales ne doivent pas chercher à sauver la face de Poutine »

Pour l’expert en géopolitique et ancien analyste de la CIA qui avait prédit les Gilets jaunes, la guerre d’Ukraine signe un renversement historique majeur. Ainsi que le fait que les smartphones pourraient bien désormais être plus « forts » que les chars.

Des soldats ukrainiens se restaurent sur une ligne de front, au nord-est de Kiev, le 3 mars 2022.

Leçons du conflit

La fin de la "fin de l’histoire" : ce que la guerre en Ukraine nous a d’ores et déjà appris

La guerre en Ukraine nous montre que la complexité du monde est grande et que l'idée qu'un seul type de système sera finalement adopté par tous est une illusion. Les conséquences de cette illusion sont sanglantes.

Ursula von der Leyen applaudit le président ukrainien Volodymyr Zelensky alors qu'il s'exprime lors d'une vidéoconférence lors d'une session du Parlement européen, le 01 mars 2022.

Guerre en Ukraine

L’Europe face à son retour dans l’Histoire : mais qui saura relever le défi ?

Entre des Etats-Unis hésitants et une Russie agressive, l'Europe retrouve une occasion de se penser en tant que puissance comme elle n'en avait pas connu depuis des décennies. Encore faut-il des élites capables de s'en saisir.

Emmanuel Macron, le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen lors d'une conférence de presse, le 25 février 2022

Les valeurs protègent-elles des missiles ?

La grande illusion : l’Europe va-t-elle enfin se résoudre à sortir de « sa fin de l’histoire » ?

A trop privilégier les discours -qui plus est hypocrites- sur la défense de ses valeurs plutôt que celle de ses intérêts, l’Europe s’est enfermée dans une bulle d’irréalisme quant aux rapports de force géopolitiques du 21eme siècle.

Pourquoi il n'y a rien à redouter de la réunion du groupe Bilderberg mais tout à craindre de l'incapacité de ceux qui pensent autrement à s'organiser efficacement

Puissants en goguette

Pourquoi il n'y a rien à redouter de la réunion du groupe Bilderberg mais tout à craindre de l'incapacité de ceux qui pensent autrement à s'organiser efficacement

En l'état, aucune force politique n'apparaît capable de changer en profondeur le système qui caractérise nos sociétés occidentales, reposant sur l'économie de marché et le capitalisme.

​Le cauchemar, c'est maintenant ? Fukuyama et les troublantes prophéties qui se cachaient dans son livre trop souvent incompris sur la fin de l'Histoire

Monsieur Irma

​Le cauchemar, c'est maintenant ? Fukuyama et les troublantes prophéties qui se cachaient dans son livre trop souvent incompris sur la fin de l'Histoire

Contrairement à une présentation classique, Francis Fukuyama ne prophétisait pas simplement la fin de l'Histoire par l'effondrement du communisme, mais révélait la possibilité de démocraties libérales s’avérant décevantes pour des populations lassées de n'être que des consommateurs.

Le perturbant modèle polonais : croissance non stop et dérive autoritaire... Une vision de notre avenir ?

Fin de l'histoire

Le perturbant modèle polonais : croissance non stop et dérive autoritaire... Une vision de notre avenir ?

Malgré une constante croissance et une bonne résistance à la crise de 2008, la Pologne voit progresser les populismes et les demandes d'autoritarisme.

La vraie fin de la fin de l'histoire, c’est maintenant. Mais voilà pourquoi la dissolution de nos démocraties libérales ne ressemblera probablement pas à ce que nous en imaginions

La fin est proche

La vraie fin de la fin de l'histoire, c’est maintenant. Mais voilà pourquoi la dissolution de nos démocraties libérales ne ressemblera probablement pas à ce que nous en imaginions

La hausse des revendications autoritaires est un phénomène qui touche tout l'Occident. L'élection de Donald Trump ou encore le "Brexit" sont autant de conséquences de cette fin du concept de "fin de l'histoire" de Francis Fukuyama.

Bienvenue dans un monde de violence : comment les sociétés occidentales se sont condamnées à l’émergence de graves troubles politiques

Lutte finale

Bienvenue dans un monde de violence : comment les sociétés occidentales se sont condamnées à l’émergence de graves troubles politiques

Selon le député Malek Boutih, une nouvelle génération est en train de s'éloigner de la politique pour passer à l'action directe et violente. Le radicalisme serait ainsi le résultat de l'estompage des grandes visions du monde, de l'absence de perspectives et d'alternative politique et intellectuelle au sein du système. Néanmoins, l'explication de la violence politique ne se limite pas à la dépolitisation de nos sociétés.

SOS vision politique : les Français atterrés par leurs partis et prêts à voter pour des candidats dissidents… mais pourquoi est-il devenu si difficile de les convaincre ?

Génération nulle

SOS vision politique : les Français atterrés par leurs partis et prêts à voter pour des candidats dissidents… mais pourquoi est-il devenu si difficile de les convaincre ?

74% des Français ont un sentiment négatif des partis politiques, selon un sondage Elabe pour Atlantico. La faute à une complexification du monde, où les clivages se font dans la nuance, depuis la fin de l'affrontement communisme-capitalisme. Un défi pour les représentants politiques d'aujourd'hui.

Rattrapées par l’histoire : quand la réalité vient sèchement démentir le monde virtuel que s’était construit les élites occidentales

Fin du déni

Rattrapées par l’histoire : quand la réalité vient sèchement démentir le monde virtuel que s’était construit les élites occidentales

Comme hypnotisé par leurs vœux pieux, les élites occidentales observent le monde comme un prolongement naturel de leurs idéaux depuis la fin de la guerre froide. Une tare qui les a conduit à se méprendre sur le monde musulman notamment.

Il y a 25 ans tombait le Mur de Berlin.

Série chute du mur de Berlin

Sortie (de route) de l’histoire : comment la chute du mur de Berlin a précipité l’Europe dans l’illusion d’un présent perpétuel sans passé ni futur

La réunification des deux Allemagnes a ressuscité chez les Allemands la crainte enfouie de son lourd passé. Une attitude qui handicape jusqu'à l'Union européenne dans la mise en perspective de son avenir.

25 ans après "la fin de l’histoire" Francis Fukuyama maintient… c’est bien la fin

C'est la fin des haricots

25 ans après "la fin de l’histoire" Francis Fukuyama maintient… c’est bien la fin

Le théoricien de "la fin de l'histoire", qui pensait au moment de la chute du bloc soviétique que le monde se rallierait pacifiquement sous la bannière de la démocratie libérale, a de nouveau confirmé son postulat de départ.

L'ancien ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine (ici, en 2008).

Enjeux

Hubert Védrine : "La supériorité de l'Occident sur le reste du monde est de plus en plus illusoire"

Si l'on a pu croire après la chute du bloc soviétique que les valeurs occidentales rayonneraient sur l'ensemble du monde, les années 2000 et les conflits de l'ère Bush ont démontré qu'il n'en serait rien. Face à l'émergence déjà actée de nouvelles puissances, il est temps de revoir notre logiciel diplomatique pour défendre nos intérêts à la juste mesure de nos moyens.

Lorsqu'une personnalité décède, on oublie les rancœurs.

La France des Lumières dans l'obscurité

Gloubi-boulga idéologique : de Chavez à Hessel en passant par l’islam ou le peuple, tous ces sujets sur lesquels la France ne sait plus ce qu’elle pense

Le président du Venezuela Hugo Chavez est mort après un combat de deux ans contre le cancer et quatorze ans à la tête du pays. Les hommages se sont multipliés à gauche, mais aussi à droite.