Dinosaures : des restes fossilisés vieux de 72 millions d'années découverts | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Crédits Photo: WikiCommons/Fritz Geller-Grimm

Incroyable

Dinosaures : des restes fossilisés vieux de 72 millions d'années découverts

Un groupe de paléontologues a découvert au Mexique, dans l'Etat de Coahuila, a découvert les restes d'une queue de dinosaure longue de cinq mètres.

Les dinosaures ne sont plus sur Terre à cause d'un astéroïde. Cela a été prouvée par une récente étude publiée dans la revue Science : l'extinction des dinosaures résulte de la chute d'une météorite de près de 10 kilomètres de diamètre au Mexique il y a près de 66 millions d'années. Cependant, au fil de fouilles archéologique ou de recherches scientifiques, des reste fossilisés sont régulièrement retrouvées un peu partout sur la planète. Ainsi, un groupe de paléontologues a mis la main lundi au Mexique sur les restes d'une queue de dinosaure longue de cinq mètres. Celle-ci est vieille de 72 millions d'années, a annoncé lundi l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH) du pays.

La queue, dont les 50 vertèbres ont été découverts dans l'Etat de Coahuila, frontalier avec les Etats-Unis, composait probablement la moitié du corps du dinosaure. Il s'agit par ailleurs d'une espèce appartenant à la famille des hadrosauridés, plus connus sous le nom des "becs de canards".

Cette découverte a un grand intérêt scientifique. Elle devrait en effet permettre d'alimenter les recherches sur les maladies qui frappaient les os des dinosaures qui, comme les humains, pouvaient être victimes de tumeurs ou d'arthrite.

Lu sur le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !