Une expérience de télépathie… par courrier électronique ; Que fera New Horizons après son survol de Pluton ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Une équipe internationale revendique la première réussite de transmission de pensée entre deux personnes.
Une équipe internationale revendique la première réussite de transmission de pensée entre deux personnes.
©

Atlantico sciences

Une expérience de télépathie… par courrier électronique ; Que fera New Horizons après son survol de Pluton ?

Et aussi : Des robots rapaces pour effrayer les oiseaux nuisibles ; Le Pipistrel Wattsup, un avion d’école électrique ; Et le lapin de garenne devint Jeannot Lapin.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Une expérience de télépathie… par courrier électronique

Une équipe internationale revendique la première réussite de transmission de pensée entre deux personnes. Sans prononcer une seule parole ni bouger un membre, sans qu’un signal sonore, lumineux ou tactile soit émis, les interlocuteurs ont pu échanger un « bonjour » et un « au revoir ». Une pensée transmise de cerveau à cerveau, donc, entre l’Inde, l'Espagne et la France, qui plus est via Internet. L’expérience, toutefois, reste très limitée.

L’un est en Inde, à Thiruvananthapuram. L’autre est à Strasbourg. Les deux portent sur la tête un casque. Le premier pense très fort soit à bouger les mains, soit à remuer les pieds. Son activité cérébrale est détectée et analysée par un ordinateur. Le code résultant est expédié par courrier électrique au second, dont le casque émet une stimulation magnétique transcrânienne (TMS). Il perçoit alors (du moins parfois) des illusions lumineuses, des « phosphènes », comme si une lumière apparaissait de son champ visuel. Il peut ainsi comprendre ce que voulait dire l’expéditeur.

Lire la suite sur Futura-sciences

Que fera New Horizons après son survol de Pluton ?

L'été 2015 verra New Horizons arriver à proximité de Pluton. Cette sonde de la Nasa nous fera alors découvrir cette planète naine, un monde quasiment inconnu. New Horizons, cependant, n'effectuera qu'un passage assez bref dans son voisinage, sans se mettre en orbite. L'engin restera ensuite opérationnel... mais l'agence spatiale ne sait toujours pas quelle nouvelle mission lui assigner. Se diriger vers un objet de Kuiper, sans doute, mais lequel ?

Si la mission Rosetta de l’Agence spatiale européenne fait l’actualité cet été, 2015 sera, dans le domaine spatial, l'année de New Horizons. Cette sonde de la Nasa doit en effet atteindre le système Pluton-Charon en juillet prochain après un voyage de près de 10 ans. Hasard de l'histoire, la sonde de la Nasa, partie à l'assaut d'une vraie planète, devra se contenter d'une « planète naine » puisqu'en août 2006, l'Union astronomique internationale a classé ce corps lointain dans cette nouvelle catégorie.

Lire la suite sur Futura-sciences

Des robots rapaces pour effrayer les oiseaux nuisibles

Dans les domaines de l’aviation, de l’agriculture et de la gestion des déchets, les oiseaux peuvent représenter une nuisance voire un danger. L’entreprise néerlandaise Clear Flight Solution a conçu des robots rapaces très réalistes qui sont capables d’effrayer durablement des oiseaux nuisibles par leur seule présence.

Parfois, les oiseaux ne sont pas les bienvenus. Les agriculteurs luttent depuis des siècles pour protéger leurs semis et leurs récoltes des hordes d’oiseaux. Ils posent également des problèmes sur les décharges à ciel ouvert, car ils peuvent ramasser des déchets et les disperser dans l’environnement.

Lire la suite sur Futura-sciences

Le Pipistrel Wattsup, un avion d’école électrique

Montré pour la première fois au salon de l’ULM, à Blois, le Wattsup, un petit avion biplace de l’entreprise slovène Pipistrel est présenté comme un appareil destiné aux écoles de pilotage. Avec des technologies Siemens, il atteindrait une heure et demie d’autonomie et récupère de l’énergie dans les descentes.

Ce week-end du 30 et 31 août, un petit avion électrique a été présenté au salon de l’ULM à Blois, en France. C’était la première sortie de ce nouvel appareil conçu par la société slovène Pipistrel qui réalise une gamme de petits avions de tourisme, ainsi qu’un motoplaneur électrique, le Tauros Electro (c’est-à-dire un planeur équipé d’un petit moteur). D’après les données du constructeur, le moteur de 24 kg fournirait 85 kW, soit environ 116 ch. Les batteries LiPo (lithiumpolymère), d’une capacité de 17 kWh, fourniraient une autonomie d’une heure de vol plus une demi-heure de réserve (pour la sécurité). Leur recharge serait possible en une heure, mais elles sont facilement démontables et pourraient donc être échangées rapidement pour continuer les vols.

Lire la suite sur Futura-sciences

Et le lapin de garenne devint Jeannot Lapin

Des chercheurs ont identifié des mécanismes génétiques associés à la domestication du lapin, un phénomène biologique qui est longtemps resté un mystère. Des gènes impliqués dans le développement du cerveau et du système nerveux auraient joué un rôle.

La domestication des plantes et des animaux représente une étape essentielle dans l’histoire de l’agriculture. Elle a commencé il y a 9.000 à 15.000 ans pour les animaux et a d’abord concerné les chiens, vaches, moutons, chèvres et cochons. Le lapin a été domestiqué bien plus tard, il y a environ 1.400 ans dans des monastères du sud de la France. L’église catholique avait décrété que les jeunes lapins ne pouvaient pas être considérés comme de la viande, mais comme du poisson. Conséquence : on pouvait en manger pendant le carême, d'où l'intérêt de faire des élevages... À cette époque, l’ancêtre sauvage, le lapin européen Oryctogalus cuniculus, vivait dans la péninsule ibérique et au sud de la France.

Lire la suite sur Futura-sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !